•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six jeunes accusés à la suite d’une agression près de l’école secondaire Gloucester

La façade extérieure de l'école secondaire Gloucester, à Ottawa. Photo prise le 13 septembre 2022.

L'école secondaire Gloucester, à Ottawa (archives)

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

La police d’Ottawa porte plusieurs accusations à l’endroit de six jeunes en lien à une agression survenue le 8 septembre dernier près du 2000, chemin Ogilvie, non loin de l’école secondaire Gloucester, selon un communiqué du corps policier publié lundi.

Les six personnes, dont l’âge et le genre ne sont pas dévoilés par la police, font face à de multiples accusations pour des infractions motivées par la haine, selon le Service de police d’Ottawa (SPO).

Ces infractions incluent celles de vol qualifié, de complot en vue de commettre un acte criminel et d’intimidation par la violence.

Les accusations découlent d’une enquête complexe menée par l’Unité des vols qualifiés et des agents des services à la jeunesse, indique le SPO, avec une collaboration du personnel du conseil scolaire.

Le corps policier d’Ottawa affirme qu’il poursuit son examen des facettes de cette affaire ayant trait à la haine ou aux préjugés.

Au début du mois de septembre, une vidéo d’un adolescent se faisant tabasser par d’autres jeunes près de l’école secondaire Gloucester avait circulé sur les réseaux sociaux et suscité l’indignation en ligne.

La police d’Ottawa ne confirme pas, pour l’instant, si les accusations portées sont en lien à ce même incident.

Dans une déclaration, le Conseil scolaire du district d'Ottawa-Carleton (OCDSB), qui a collaboré à l'enquête du SPO, écrit qu'il entend continuer à soutenir l'élève et sa famille en lien à une agression survenue en septembre, sans toutefois spécifier la date.

L'OCDSB rappelle avoir mené sa propre enquête concernant l'événement, mais n'a pas fourni de mise à jour sur celle-ci dans sa déclaration écrite.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !