•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six provinces ont haussé leur salaire minimum le 1er octobre

Des pièces de 2 dollars canadiens et d'autres pièces de monnaie dans un contenant de plastique posé à côté d'une calculatrice.

Les augmentations du salaire minimum surviennent alors que le coût de la vie grimpe en flèche.

Photo : Getty Images / Osarieme Eweka

La Presse canadienne

Les travailleurs canadiens qui gagnent le salaire minimum dans six provinces voient maintenant leur chèque de paie augmenter.

L'Ontario, la Saskatchewan, le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador ont augmenté leur salaire minimum le 1er octobre.

Les augmentations surviennent alors que le coût de la vie grimpe en flèche, l'inflation annuelle au Canada ayant atteint un sommet de près de 40 ans au cours des derniers mois.

Le salaire minimum le 1er octobre 2022

  • Terre-Neuve-et-Labrador : 13,70 $ (+0,50 $)
  • Nouvelle-Écosse : 13,60 $ (+0,25 $)
  • Nouveau-Brunswick : 13,75 $ (+1,00 $)
  • Ontario : 15,50 $ (+0,50 $)
  • Manitoba : 13,50 $ (+1,55 $)
  • Saskatchewan : 13,00 $ (+1,19 $)

Des groupes des travailleurs affirment que des hausses du salaire minimum se font attendre depuis longtemps, mais qu'elles ne vont pas assez loin pour résoudre la crise de l'accessibilité.

La présidente du Congrès du travail du Canada, Bea Bruske, a souligné que l'objectif tant attendu d'un plancher salarial de 15 $ de l'heure dans tout le pays ne résoudrait plus la flambée des coûts de base, comme ceux de la nourriture et du logement.

Cependant, le président et chef de la direction de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, Dan Kelly, a estimé que la hausse du salaire minimum arrivait à un moment difficile pour les entreprises, qui sont également confrontées à des difficultés.

Moins de la moitié des petites entreprises ont retrouvé des niveaux de ventes normaux, a-t-il fait valoir.

Les petites entreprises ont contracté en moyenne une dette de 160 000 $ en raison de la COVID et leurs coûts ont augmenté rapidement. À l'heure actuelle, toute augmentation des coûts pour les entreprises est vraiment difficile à gérer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !