•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 42e édition du demi-marathon de la police de Calgary

Mark Neufeld, chef de police de la ville de Calgary, 10/02/2022.

Mark Neufeld, le chef de police de Calgary, a lui-même participé à la course dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Pour une 42e année, la police de Calgary a tenu son demi-marathon dimanche matin qui comprenait des courses de 5, 10 et 21,1 km. L’événement visait notamment à amasser des fonds pour la Calgary Police Youth Foundation qui éduque les jeunes sur le civisme et la prévention de la criminalité.

Christopher Guss a pris part à cinq des six marathons majeurs du monde, soit ceux de Berlin, Londres, Chicago, Tokyo et New York. Il ne lui reste que Boston pour compléter le tour de force.

Il s’entraîne donc assidûment pour ajouter ce marathon américain à son tableau de chasse bien garni, qui comprend plus d’une dizaine de ces courses longues de 42,1 km.

Pour lui, le demi-marathon de dimanche est une course comme les autres, même s’il en est à sa première participation : Je suis en train de m’entraîner pour Boston donc presque chaque fin de semaine, je fais un demi-marathon.

Ymene Fouli et Christopher Guss tout juste après leurs courses, 10/02/2022, Calgary.

Ymene Fouli (milieu) et Christopher Guss (droite) tout juste après leurs courses.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Il se sert du demi-marathon pour être prêt à faire un marathon complet.

Près de trois semaines plus tôt, il était dans la chaîne de montagnes de l’Himalaya, à 3500 mètres d’altitude pour participer au marathon de Ladakh en Inde. Ses poumons constatent bien la différence.

Mille mètres c’est plein d’oxygène, c’est super!, dit-il sourire en coin.

Les médailles qui étaient remises aux participants dimanche matin., 10/02/2022.

Les médailles qui étaient remises aux participants dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

La conjointe de M. Guss, Ymene Fouli, participe aussi pour la première fois au demi-marathon de la police. Elle encourage tout le monde à y participer l’année prochaine.

On a pas besoin d’être en forme, c’est assez plat!

Ça donne envie de courir, je me demande pourquoi je n’ai pas couru le 10 km [à la place du 5 km], ajoute-t-elle.

Comme si une course de plusieurs kilomètres ne leur suffisait pas, Christopher Guss et Ymene Fouli ont ensuite pris la route pour terminer leur journée avec une randonnée.

Pour les jeunes et la santé

Depuis 2000, le demi-marathon de la police a également amassé 100 000 $ destinés au programme de bourses de l’Université Mount Royal.

Un véhicule classique de police tout près la ligne de départ et d’arrivée, 10/02/2022.

Pour l’occasion, les organisateurs ont stationné un véhicule classique de police tout près la ligne de départ et d’arrivée.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Mark Neufeld, chef de la police de Calgary, a lui-même pris part à la course. Selon lui, le demi-marathon favorise les interactions entre la population et les agents.

Je crois que la course humanise l’insigne de police et contribue à créer un lien entre les policiers et la communauté, en particulier les jeunes, dit-il.

Il espère que d'autres jeunes viendront courir lors des prochains demi-marathons de Calgary et qu'ils échangeront avec les policiers sur place de manière informelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !