•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Employés et employeurs insatisfaits après la hausse du salaire minimum au Manitoba

Depuis samedi, le salaire minimum est passé de 11,95 $ à 13,50 $ l’heure au Manitoba pour atteindre 15 $ en octobre 2023

Depuis samedi, le Manitoba a entamé sa première augmentation graduelle du salaire minimum qui passe de 11, 95 $ à 13,50 $ l’heure, suscitant l'insatisfaction à la fois chez les employeurs et les groupes représentant les travailleurs.

D’ici octobre 2023, il connaîtra une autre hausse pour atteindre 15 $.

C’est une bonne chose pour les employés de recevoir ce salaire pour leur travail, et de pouvoir bénéficier d’un salaire minimum compétitif , estime le propriétaire du commerce d'alimentation Food Fare, Husni Zeid, qui comprend la nécessité de cette augmentation. 

Un homme debout dans un commerce d'alimentation.

Le propriétaire du commerce Food Fare, Husni Zeid estime que la hausse du salaire minimum entraînera une augmentation des coûts d’environ 2 mille dollars par mois pour son entreprise.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Michel

Dans le même temps, une hausse du salaire minimum signifie aussi, pour lui, une augmentation générale de tous ses employés, soit une augmentation des coûts d’environ 2 mille dollars par mois.

Il faut ajuster tous les salaires de ceux qui gagnent plus que le salaire minimum pour que ce soit égal et équitable, souligne-t-il. 

Le vice-président aux affaires nationales de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, Jasmin Guénette craint que certaines petites entreprises n’aient pas la trésorerie suffisante pour amortir cette nouvelle dépense. 

Il risque d'y avoir des conséquences malheureuses pour un certain nombre d'entreprises qui vont avoir des difficultés à s'adapter à l'augmentation rapide et importante du salaire minimum, affirme-t-il.

Jasmin Guénette n’écarte pas une réduction possible des heures pour compenser avec l'augmentation rapide du salaire minimum

Selon Husni Zeid, et les organismes représentant les employeurs, la province tarde trop à mettre en place des mesures pour atténuer la charge supplémentaire que représente cette hausse du salaire minimum. 

Des employés restés sur leur faim

L’insatisfaction est aussi palpable chez les groupes représentant les employés qui considèrent que la hausse est insuffisante notamment face à l'inflation.

Selon le dernier rapport du Centre Canadien des politiques alternatives, pour correspondre au coût de la vie, le salaire minimum devrait être de 18,34 $ à Winnipeg, de 15,66 $ à Brandon et de 16,25 $ à Thompson. 

Au mois d'août 2022, la première ministre du Manitoba Heather  Stefanson avait reconnu le retard du Manitoba par rapport à d’autres provinces sur le sujet des salaires.

Nous savons que les salaires doivent être compétitifs pour attirer et retenir les nouveaux travailleurs et les immigrants au Manitoba, avait indiqué Mme Stefanson.

Jusqu’à maintenant, la Saskatchewan et le Manitoba sont les deux provinces offrant le salaire minimum le plus bas au Canada.

Depuis samedi en Saskatchewan, le salaire minimum est aussi passé de 11,81 $ à 13 $ l'heure.

Le taux horaire minimum le plus élevé au Canada est offert au Nunavut, soit 16 $.

Plus de 23 000 travailleurs sont payés au salaire minimum ou moins au Manitoba, selon des données de 2021 de Statistique Canada.

Avec les informations d'Anne-Louise Michel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !