•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pompiers combattent un feu de forêt dans le parc Minnekhada, dans le Grand Vancouver

Le feu brûle dans une forêt.

Le feu de forêt dans le parc régional Minnekhada, à Coquitlam, s'est déclaré samedi vers 14h.

Photo : Twitter/Metro Vancouver

Radio-Canada

Un feu de forêt s’est déclaré samedi après-midi dans le parc régional Minnekhada, à Coquitlam, dans le Grand Vancouver. Dimanche, le parc était toujours fermé à la population en raison du feu, dont la fumée contribue à nuire à la qualité de l'air dans la région.

En fin de journée, dimanche, les équipes de pompiers continuent d'être à pied d'œuvre pour combattre les flammes.

La sécurité des résidents et des pompiers demeure notre priorité, affirme l’entité administrative Metro Vancouver.

Les autorités demandent à la population d'éviter le secteur, mais précisent toutefois qu'aucune évacuation n'est envisagée dans les alentours, et qu'aucun bâtiment n'est à risque.

Le service de lutte contre les incendies de la Colombie-Britannique (BC Wildfire) indique avoir envoyé 23 pompiers et trois hélicoptères pour aider à combattre le feu. En tout, cinq avions ont participé aux efforts d'extinction dimanche, dont deux hélicoptères déployés par Metro Vancouver.

Un homme marche dans un champ en direction d'un feu de forêt.

Les pompiers luttent toujours, dimanche après-midi, contre les flammes.

Photo : Twitter/Metro Vancouver

Selon les équipes, le travail s'avère compliqué en raison d’un terrain extrêmement escarpé et de l’absence de sources d’eau à proximité.

Le feu s’étend désormais sur environ 12 hectares, selon BC Wildfire.

Selon le directeur du centre des opérations d'urgence de Metro Vancouver, Brant Arnold-Smith, la cause de l'incendie fait toujours l'objet d'une enquête, mais comme il n'y a pas eu de foudre dans la région samedi, il est possible que l'incendie soit d'origine humaine.

Mauvaise qualité de l'air

Dimanche après-midi, Metro Vancouver signalait que la cote air santé (CAS), une échelle qui mesure la détérioration de la qualité de l'air, était située à 6 dans la région, indiquant un risque modéré pour la santé.

Dans ces conditions, il est conseillé de réduire ou de réorganiser les activités exténuantes en plein air en cas de symptômes comme la toux ou une irritation de la gorge.

Au cours des 24 à 48 prochaines heures, nous nous attendons à ce que la qualité de l'air soit affectée, mais elle devrait s'améliorer au fur et à mesure de l'extinction de l'incendie, ajoute Brant Arnold-Smith.

Saison des feux particulière

Neal McLoughlin, surintendant des services de prévision de BC Wildfire, affirme que les conditions chaudes et sèches persistantes, dans la province, sont propices aux feux de forêt.

La saison des feux très particulière de cette année se poursuit, ajoute-t-il.

Plus tôt cette semaine, le ministère des Forêts de la Colombie-Britannique a lancé un avis de sécheresse alors que plusieurs régions de la province n’ont reçu que peu ou pas de précipitations dans les cinq dernières semaines.

Dimanche, 174 incendies de forêt étaient actifs dans la province, selon BC Wildfire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !