•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève se poursuit à la garderie Les Tournesols

Des grèvistes portant des pancartes et des drapeaux.

Vingt éducatrices et éducateurs de la garderie francophone Les Tournesols ont établi une ligne de piquetage lundi matin. (archives)

Photo : Radio-Canada / Abdoulaye Cissoko

Radio-Canada

La grève en cours à la garderie Les Tournesols, à Winnipeg, ne connaîtra probablement pas de résolution dans les jours à venir, alors que 150 enfants,  âgés de 4 mois à 12 ans, se retrouveront sans service de garderie.

Nous avons eu une réunion de conciliation jeudi soir, relate le représentant syndical du Syndicat des employés gouvernementaux et généraux du Manitoba (SEGM), Marc Payette.

Ils sont donc vingt éducatrices et éducateurs à revendiquer des augmentations salariales, dénonçant une réduction des bénéfices comme les congés maladie et les vacances.

Malheureusement, il y a eu très peu de progrès. On a une autre session prévue lundi soir (20 h).

« On sera sur la ligne de piquetage lundi matin. »

— Une citation de  Marc Payette, représentant syndical du SEGM

Selon le représentant syndical, les négociations, en cours depuis un an, sont au point mort avec l’employeur.

L’employeur a proposé quelque chose, on va y répondre lundi. Mais on est encore loin d’une entente, explique-t-il.

C’était surtout des changements à leurs propositions non monétaires. Mais les grandes questions comme couper les vacances ou les maladies sont encore là, poursuit M. Payette.

On aimerait être au travail et nous occuper des enfants. Malheureusement, l’employeur n’offre pas de conditions de travail acceptables.

Avec les informations de Simon Deschamps

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !