•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Phoenix demeure invaincu après quatre matchs

Jakob Robillard devant le filet du Phoenix de Sherbrooke.

Le franco-ontarien Jakob Robillard défend le filet du Phoenix de Sherbrooke cette saison comme joueur de 20 ans. (archives)

Photo : Vincent Lévesque Rousseau/Phoenix de Sherbrooke

Le Phoenix de Sherbrooke connaît un début de saison du tonnerre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). La troupe de Stéphane Julien est parfaite à ses quatre premières rencontres.

Après avoir remporté ses deux premiers matchs à domicile la fin de semaine dernière, la formation a conclu un éreintant week-end en Abitibi-Témiscamingue avec deux victoires en autant de rencontres.

Vendredi, le Phoenix a eu raison des Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 4 à 1. Le lendemain, les Foreurs de Val-d'Or ont subi une défaite de 6 à 1 face aux Sherbrookois. Revenus en Estrie tôt dimanche matin, les joueurs ont pu bénéficier d'une journée de congé.

Je suis vraiment content de l'effort fourni. Ce n'est jamais un voyage facile en Abitibi. J'ai trouvé que nos joueurs avaient vraiment la volonté de bien faire les choses. On a été très bons dans tous les sens de la patinoire alors c'est une bonne nouvelle pour nous, a fait savoir l'entraîneur-chef, Stéphane Julien.

Joshua Roy (Canadien de Montréal), Tyson Hinds (Ducks d'Anaheim) et Joe Fleming (Golden Knights de Las Vegas) étant revenus de leurs camps professionnels dans la Ligue nationale de hockey, ils ont pu prendre part aux matchs de la fin de semaine.

On a eu la chance de retrouver ces joueurs à la dernière minute dans notre voyage. Ils sont arrivés pour le match de vendredi et ça a eu un impact très rapide sur notre équipe, a ajouté le pilote.

Beaucoup de profondeur

Les attentes sont grandes cette saison. Après avoir atteint le carré d'as la saison passée, l'organisation du Phoenix ne vise rien de moins que les grands honneurs cette saison. Stéphane Julien peut compter sur beaucoup de profondeur pour atteindre cet objectif.

Quand les joueurs arrivent à maturité, à 19 ou 20 ans, c'est là qu'on voit la qualité du joueur de hockey junior. En fin de semaine encore, les [Milo] Roelens, [Justin] Gill et [Israel] Mianscum ont été très bons. C'est avec ces joueurs que tu réussis à aller chercher des points que tu n'avais pas la saison passée. Ils en donnent beaucoup plus.

La brigade défensive a elle aussi répondu aux attentes depuis le début de la campagne. L'entraîneur considère son groupe de défenseurs comme un atout majeur.

On a six défenseurs de qualité junior qui peuvent faire la différence. Je pense que ça va faire de notre équipe une excellente formation défensive. On a donné seulement une moyenne d'un but [par match] depuis le début de la saison.

« Je pense qu'on peut dire que notre défensive va nous gagner des matchs cette année. »

— Une citation de  Stéphane Julien, entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke

Malgré la présence d'un grand nombre de vétérans, une dizaine de joueurs en sont à leur première année dans la LHJMQ.

On veut donner la chance aux jeunes d'évoluer et c'est pour ça qu'on leur a fait beaucoup de place cette année. Des joueurs comme [Tristan] Giroux et [Maxime] Côté doivent avoir du temps de glace. On a dans nos plans de les faire jouer le plus possible d'ici la fin de la saison, a conclu Stéphane Julien.

Jeudi, ce sera au tour des Huskies de Rouyn-Noranda de faire la route jusqu'en Estrie. Le match est prévu à 19 heures au Palais des sports de Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !