•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des logements seront rénovés pour les nouvelles familles à Lebel-sur-Quévillon

Un plan large de la ville de Lebel-sur-Quévillon.

Lebel-sur-Quévillon souhaite offrir plus de logements aux familles qui veulent s'installer en ville.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Le Comité 5000 de Lebel-sur-Quévillon va acheter et rénover des immeubles de logements pour accueillir les nouvelles familles qui comptent s'installer dans la municipalité.

Le gouvernement du Québec a octroyé 1,8 million de dollars à l'organisme responsable de l'accueil, de l'attraction et de la rétention de la main-d’œuvre dans la municipalité.

L'OBNL va mettre 18 logements à la disposition des nouveaux arrivants et augmenter l’offre d'hébergement dans la municipalité.

Pour le président de cet organisme, Stéphane Dubreuil, l'objectif consiste aussi à éviter d'avoir un parc immobilier vide puisque les immeubles étaient en vente depuis longtemps.

On sait que c'est dur d'attirer des gens ici, mais ces nouveaux appartements-là, on va pouvoir les offrir aux gens qui viennent avec des enfants. C'est vraiment ce dont on a besoin chez nous pour attirer les familles, pour faire grossir nos écoles qui en arrachent, ainsi que les sports comme le hockey, le patinage artistique, le volleyball ou le basketball, explique le responsable.

M. Dubreuil indique que c'est le début du processus et que les travaux de rénovation vont suivre.

Ce qu'on vise en grande partie, ce sont les grandes entreprises. On veut leur montrer qu'on a des immeubles avec des logements assez grands pour des familles. Au lieu que leurs employés fassent du fly-in fly-out [du navettage], ils pourraient les amener à venir rester ici avec leurs familles, qui risquent de s'y implanter à long terme par la suite, ajoute M. Dubreuil.

Pour le maire Guy Lafrenière, il s’agit d’une mesure concrète qui favorisera l’établissement des travailleurs et de leurs familles. C’est déterminant pour une famille de vivre ensemble. C’est aussi un enjeu vital pour notre municipalité.

Avec la demande grandissante pour des logements, Lebel-sur-Quévillon, avec la collaboration du Comité 5000, a demandé à Québec de modifier l’entente initiale qui visait à entreprendre la construction d’immeubles de logements. La Municipalité a aussi demandé de permettre l’achat et la rénovation d’immeubles de logements locatifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !