•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alberta : 187 millions de dollars sur 2 ans pour contrer l’itinérance et les dépendances

Jason Kenney.

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a annoncé plusieurs investissements pour s’attaquer aux problèmes de dépendances et d’itinérance dans la province, samedi, à Edmonton (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Le gouvernement de l’Alberta a annoncé un investissement de 187 millions de dollars sur deux ans pour lutter contre l’itinérance et les problèmes de dépendances. Tandis que le financement en lien avec l’itinérance vise l’ensemble de la province, les investissements pour lutter contre les problèmes de toxicomanie se concentrent sur Edmonton et Calgary.

Le premier ministre Jason Kenney estime que l’Alberta se dirige dans la bonne direction pour régler les problèmes de dépendances et d’itinérance de la province.

Nous savons que ça va prendre des années pour améliorer les problèmes de dépendances et d’itinérance, la situation ne changera pas du jour au lendemain. Mais on s’engage à faire ce travail à long terme, a-t-il affirmé.

124 millions de dollars pour réduire les dépendances

D’une part, le plan du gouvernement comprend un investissement de 124 millions de dollars pour répondre à la crise des opioïdes dans les deux plus grandes villes de la province, en améliorant l’accès aux services en toxicomanie et en santé mentale.

Plus précisément, le gouvernement investit 65 millions de dollars dans les centres de rétablissement, 28 millions dans des centres hybrides réunissant des services de santé et de police, et 12 millions pour des unités résidentielles thérapeutiques dans les établissements correctionnels provinciaux.

Les dépenses prévoient également financer des services de désintoxication médicale à hauteur de 11 millions de dollars, et 8 millions de dollars sont consacrés à des équipes de proximité se concentrant sur la réduction des risques et la guérison.

63 millions de dollars pour mettre fin à l'itinérance

La deuxième portion de l’annonce du Parti conservateur uni (PCU) concerne un investissement de 63 millions de dollars pour réduire l'itinérance dans la province par l’entremise de cinq mesures. Les fonds seront répartis sur les années 2022-2023 et 2023-2024.

Le gouvernement prévoit d’abord un financement de 13,5 millions de dollars pour rendre des refuges accessibles en tout temps, 24 heures sur 24 pour assurer un soutien de jour comme de nuit. Par ailleurs, 18 millions de dollars seront dépensés pour accroître le nombre de places dans les refuges durant l’hiver.

Avec un financement de 7,5 millions de dollars, l’Alberta veut mettre en place un modèle de centres de services où des refuges d’Edmonton et de Calgary pourront connecter directement les utilisateurs avec les services et le soutien dont ils ont besoin.

Enfin, 24 millions de dollars seront également alloués à la ville d’Edmonton pour équilibrer le financement communautaire entre la capitale albertaine et Calgary.

Jason Kenney a précisé vouloir améliorer la collecte et la communication des données en lien avec l’itinérance.

Selon le gouvernement de l’Alberta, plus de 6400 personnes n'avaient pas de domicile au début de l’année. Environ 2500 Albertains utilisaient les services d’un refuge chaque nuit en 2021-2022.

Le maire d'Edmonton, Amarjeet Sohi, parle devant un micro le 30 mai 2022.

Le maire d'Edmonton, Amarjeet Sohi, a remercié le Parti conservateur uni pour avoir travaillé sur le problème de l'itinérance dans la capitale albertaine (archives).

Photo : Radio-Canada / Sam Brooks

Calgary et Edmonton satisfaites de l’annonce

En conférence de presse, la mairesse de Calgary, Jyoti Gondek, a salué l’investissement du gouvernement provincial, notamment en ce qui concerne l’accessibilité des refuges.

Pour les personnes qui sont dans la rue, c’est incroyable de savoir qu’elles pourront être hébergées toute la journée. Le fait que les refuges seront ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 est un élément essentiel , a-t-elle affirmé.

Elle a ajouté qu’il y a certes des différences idéologiques sur l’approche de réduction des méfaits entourant l'approvisionnement en drogue, mais que les investissements règlent certains problèmes immédiats.

Le maire d’Edmonton, Amarjeet Sohi, a quant à lui remercié le travail du PCU pour l’annonce de samedi.

Ensemble, on améliore la vie des Edmontoniens. Ces investissements nous aideront aussi à décentraliser les services sociaux et à les étendre au-delà de certains quartiers.

Il a ajouté que les investissements provinciaux permettront la création de 450 lits supplémentaires dans les refuges pour les personnes itinérantes de la capitale pour faire face à l’hiver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !