•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle école portera le nom de Claudette Bradshaw à Moncton

Le directeur de l'école Éric Landry a dévoilé le nom de la nouvelle école francophone de Moncton, samedi.

Le directeur de l'école Éric Landry a dévoilé le nom de la nouvelle école francophone de Moncton, samedi.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Radio-Canada

La nouvelle école qui accueillera les élèves francophones de la maternelle à la 5e année à Moncton portera le nom de la regrettée ministre fédérale et défenseure des sans-abri, Claudette Bradshaw.

Cette nouvelle école accueillera 650 élèves et enlèvera un peu de pression sur les autres écoles francophones du territoire qui sont débordées.

Elle fera partie d'un nouveau complexe scolaire qui comprendra les nouveaux locaux de l'école le Mascaret, pour les élèves de la 6e à la 8e année, dès janvier et une garderie.

En septembre 2023, le surplus d’élèves des écoles Le Sommet et Champlain y seront relocalisés.

Nick Bradshaw, fils de Claudette Bradshaw.

Nick Bradshaw, fils de Claudette Bradshaw, a parlé avec émotion de l'hommage rendu à sa mère décédée en mars.

Photo : Radio-Canada

L’inauguration a été faite samedi après-midi, devant plusieurs personnalités et membres de la famille de Mme Bradshaw, décédée en mars.

« Nous sommes très honorés et très fiers de voir le nom de notre mère associée à cette école. Elle avait une grande admiration pour les enseignants. »

— Une citation de  Nick Bradshaw, fils de Claudette Bradshaw

Un choix logique pour plusieurs

Nous sommes tellement fiers de reconnaître cette grande dame qui a tellement fait pour la jeunesse. Mme Bradshaw avait de la compassion, de la bienveillance et de l’altruisme. Si nous pouvons communiquer ces valeurs à nos élèves, ce sera magnifique , a mentionné le directeur de la nouvelle école, Éric Landry.

Monique Boudreau, directrice générale du District scolaire francophone Sud, a rappelé que les valeurs véhiculées pendant toutes ces années par Claudette Bradshaw sont les mêmes que celles du district.

Affiche de l'école Claudette-Bradshaw.

L'école Claudette-Bradshaw de Moncton enlèvera un peu de pression sur les autres écoles francophones du territoire qui sont débordées.

Photo : Radio-Canada

L’altruisme, l’accueil, l’importance de l’inclusion et le respect, c’était des valeurs très importantes pour Mme Bradshaw et ce sont les nôtres aussi. Nous allons continuer d’éduquer nos élèves avec ces belles valeurs , a promis Monique Boudreau.

Le député-ministre provincial de Moncton-Est, Daniel Allain, s’est dit choyé de voir le nom de cette grande femme qui a marqué le Nouveau-Brunswick associé à cette nouvelle école.

La famille de Claudette Bradshaw et plusieurs dignitaires du monde scolaire et politique ont assisté au dévoilement du nom de la nouvelle école francophone de Moncton.

La famille de Claudette Bradshaw et plusieurs dignitaires du monde scolaire et politique ont assisté au dévoilement du nom de la nouvelle école francophone de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Félix Arseneault

Claudette a donné beaucoup pour sa communauté dans le développement social et en politique. Elle avait fondamentalement la communauté à cœur. Donner son nom à cette nouvelle école est un bon choix , a-t-il signalé.

Des besoins d’espaces

Malgré l’ouverture de cette nouvelle école, le District scolaire francophone Sud fait toujours face à des besoins criants en espace afin de répondre à l’augmentation du nombre d’élèves sur son territoire.

La migration vers le sud de la province et les nouveaux arrivants expliquent cette hausse à gérer, déclare la directrice générale Monique Boudreau.

Michel Côté, président du conseil d'éducation du District scolaire francophone Sud, reconnaît que les besoins en infrastructures sont importants.

L’éducation, c’est le cœur de la communauté. Si on n’investit pas dans de nouvelles infrastructures, on ne s’aide pas pour l’avenir , croit-il.

D’après un reportage de Félix Arseneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !