•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Domination des Gee-Gees au 53e match Panda

Des joueurs de football célèbrent dans le vestiaire en soulevant le trophée du match Panda.

Les Gee-Gees de l'Université d'Ottawa ont remporté le 53e match Panda.

Photo : credit greg mason / Greg Mason

Le match Panda est beaucoup de choses : la rivalité sur le terrain et dans les estrades entre les universités d’Ottawa et de Carleton, l’enthousiasme parfois débordant des étudiants, des souvenirs un peu flous à l’occasion. En 2022, le choc entre les Gee-Gees et les Ravens a surtout été synonyme de Nicholas Gendron.

Le receveur des Gee-Gees a connu le match de sa vie avec 8 réceptions pour 211 verges dans la victoire de 37-7 de son équipe. En une rencontre, le Gatinois a surpassé le nombre de verges accumulées en six matchs la saison dernière, soit 173.

C’était vraiment un moment spécial, j’ai juste exécuté les jeux et j’ai fait confiance à mon quart-arrière et ç’a bien été, a affirmé Gendron, fier d’avoir réussi cet exploit devant des membres de sa famille et de ses amis qui faisaient partie des 23 078 amateurs rassemblés samedi après-midi.

Cette performance lui permet aussi de s’inscrire dans le livre d’histoire du Gris et Grenat à sa deuxième saison avec l’équipe. Son nom se retrouve maintenant au 4e rang du plus grand nombre de verges accumulées en un seul match par un représentant de l’Université d’Ottawa.

Un joueur de football court en tenant le ballon, alors qu'un joueur de l'équipe adverse le poursuit.

Nicholas Gendron capte une passe de touché pendant le match Panda.

Photo : credit greg mason / Greg Mason

Ce qu’on dit de Nicholas, c’est qu’il va toujours attraper le ballon, peu importe la situation, a lancé Ben Maracle, le quart-arrière qui a décoché une bombe vers Gendon pour réussir un jeu de 81 verges qui a mené au premier touché des Gee-Gees.

Le natif de la communauté mohawk de Tyendinaga a aussi livré son meilleur match de sa carrière universitaire en complétant 20 de ses 23 passes pour un total de 354 verges et deux passes de touché.

Nicholas et Ben se sont vraiment améliorés à chaque match depuis qu’ils sont avec nous. Ils se font aussi vraiment confiance, a souligné l’entraîneur-chef des Gee-Gees, Marcel Bellefeuille.

Le seul moment de réjouissance pour les Ravens est survenu dès leur deuxième possession du match. Une passe de touché de 27 verges de Tanner DeJong à Kaseem Ferdinand a mené aux seuls points de la formation. Leurs partisans, rassemblés dans la section Nord du stade de la Place TD, ont eu peu de moments de réjouissances par la suite.

La domination des Gee-Gees pour ce 53e match Panda s’est confirmée en deuxième demie, grâce à un touché de Willy-Pierre Dimbongi et deux du porteur de ballon Jean-Paul Cimankinda.

C’est sur cette énergie-là qu’on veut bâtir. Ça fait quatre matchs de suite qu’on gagne donc on veut juste bâtir là-dessus, a expliqué le demi offensif, en référence aux deux derniers matchs de la saison régulière qu’il reste à l’équipe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !