•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stanstead voit d’un bon œil la fin des mesures sanitaires à la frontière

Une balise marque la frontière entre le Canada et les États-Unis.

Depuis samedi, il est plus facile de franchir la frontière entre le Canada et les États-Unis.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

La levée des mesures sanitaires à la frontière entre le Canada et les États-Unis devrait avoir un effet positif sur les activités touristiques à Stanstead, en Estrie.

Lundi dernier, le gouvernement Trudeau a annoncé la fin des mesures frontalières liées à la COVID-19. Cela comprend notamment la vaccination obligatoire, les tests de dépistage et la mise en quarantaine des voyageurs internationaux.

Dans la municipalité de Stanstead, qui borde la frontière, cet allègement des mesures pourrait entraîner une augmentation de l'achalandage dans les commerces. Le maire, Jody Stone, se réjouit pour ses citoyens.

Ça permet aux gens qui avaient une petite crainte de revenir à Stanstead de fréquenter nos marchés, de visiter leur parenté et leurs amis. Ça ouvre la porte à un retour à la normale.

« On peut voir déjà plus de voitures avec des plaques américaines qui traversent la frontière. J'espère vraiment accueillir beaucoup de monde. »

— Une citation de  Jody Stone, maire de Stanstead

Selon le maire, l'obligation de remplir l'application ArriveCan avant de traverser la frontière terrestre a mis beaucoup de bâtons dans les roues des commerçants de la municipalité.

C'est vraiment le problème qu'on avait. Les gens ne comprenaient pas comment ça fonctionnait. Les personnes plus âgées qui n'avaient pas nécessairement de cellulaire ou d'ordinateur ne pouvaient pas facilement utiliser cette application. C'est un gros soulagement.

« Ne pas être obligé d'être vacciné permet aussi à une plus forte population américaine de traverser. »

— Une citation de  Jody Stone, maire de Stanstead

Jody Stone espère que le gouvernement n'aura pas à instaurer à nouveau des mesures frontalières en cas d'apparition d'un nouveau variant de la COVID-19.

Bonne nouvelle à Tourisme Cantons-de-l'Est

La levée des mesures sanitaires pour les voyageurs était aussi attendue à Tourisme Cantons-de-l'Est. La directrice générale Annie Langevin croit que ça ne peut qu'attirer davantage de touristes dans la région.

« Tout ce qu'on peut faire pour simplifier la vie des voyageurs fait en sorte qu'on a plus de chances qu'ils choisissent notre destination. C'est une bonne nouvelle. »

— Une citation de  Annie Langevin, directrice générale à Tourisme Cantons-de-l'Est

On se sent beaucoup plus en relance. On peut le dire pour vrai. On sent que la pandémie est derrière nous, même si on le dit encore avec des pincettes. C'est le retour des clientèles internationales. On a fait notre bilan de saison estivale et, déjà, on a vu une progression des clientèles américaine et ontarienne dans nos entreprises touristiques. Avec la fin des mesures sanitaires, on va être encore plus attractifs pour ces clientèles.

D'ordinaire, les touristes internationaux représentent 5 % de la clientèle dans les Cantons-de-l'Est. Entendre dire que les Américains et les Ontariens ont été de retour cet été, c'est de bon augure pour les prochaines saisons touristiques, a indiqué Annie Langevin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !