•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Dehors la CAQ » : des manifestants protestent au Bas-Saint-Laurent

Des manifestants écoutent un discours en brandissant des drapeaux du Québec et du Canada.

Une soixantaine de personnes ont manifesté à Rimouski samedi contre la gestion de la pandémie du gouvernement de la Coalition avenir Québec.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

Une soixantaine de manifestants issus du mouvement « Dehors la CAQ » ont protesté samedi après-midi à Rimouski pour dénoncer la gestion de la pandémie par le gouvernement Legault.

Ils sont partis de Matane en fin d’avant-midi et se sont arrêtés à Amqui puis à Mont-Joli pour permettre à une vingtaine de véhicules supplémentaires de se joindre au mouvement. Les manifestants sont finalement arrivés à Rimouski vers 14 h.

Le convoi manifestait essentiellement contre les mesures sanitaires, dont l'obligation vaccinale, imposées par le gouvernement de la CAQ pendant la crise sanitaire.

Des voitures avec de multiples drapeaux du Canada et du Québec sont stationnées sur la route avant de quitter pour Rimouski.

Une dizaine de véhicules sont partis de Matane vers 11 h samedi avant-midi en route vers Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Les organisateurs invitent la population à réfléchir avant de voter le 3 octobre. On ne dit pas de voter pour un ou pour l'autre. Ce qu'on dit, c'est qu'on n'est pas satisfaits de ce qu'on a vécu. C'est sûr que "Dehors la CAQ", ça en dit long. Ça serait notre souhait, affirme l'une des porte-parole de la manifestation.

« On veut que ça change au Québec le 3 octobre. »

— Une citation de  Un manifestant

Les manifestants accusent également la CAQ d'avoir divisé la population québécoise durant cette période. [On veut] que les Québécois soient unis. [...] On se fait dire des choses, personne ne répond à nos questions. C'est une question de transparence, ajoute une autre participante.

Une minute de silence a aussi été observée par les manifestants en l'honneur des personnes âgées décédées en CHSLD durant la pandémie.

Une dizaine de policiers étaient présents sur place.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !