•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections dans Gaspé : Pier-Luc Bouchard au tournoi des candidats

Durant la campagne électorale, chaque candidat des circonscriptions des Îles-de-la-Madeleine, Gaspé, Bonaventure et Matane‒Matapédia est invité à présenter sa vision des problématiques locales ainsi que ses propositions et engagements pour parvenir à des solutions.

Une pancarte de Pier-Luc Bouchard

Pier-Luc Bouchard représente le Parti conservateur du Québec dans Gaspé en vue du scrutin du 3 octobre.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

C’est la pandémie qui a amené le candidat du Parti conservateur du Québec à s’intéresser à la politique. Ambulancier, propriétaire d’une entreprise de construction et d’Immeubles à revenus, Pier-Luc Bouchard était déjà un homme bien occupé.

La campagne électorale n’arrange pas les choses. D’ici le 3 octobre, c’est un gros blitz , admet celui qui travaille déjà plus de 70 heures par semaine.

La campagne électorale est quand même devenue un espace de découvertes, notamment dans les discussions avec les électeurs. On peut commencer par parler de la chasse, finir avec les fondations de maison, puis on finit par parler de Cuba et de la façon dont ils ont géré la pandémie. On peut apprendre de tout le monde. C'est ça qui est intéressant.

Pier-Luc Bouchard estime que les gens devraient rester ouverts et écouter les autres : Il faut s’ouvrir sur le monde en général, que ça soit provincial, fédéral ou international, il y a de belles choses qui se passent partout.

Lui-même aime bien demeurer informé sur ce qui se passe dans le monde. C’est important, ajoute-t-il, d’avoir une bonne culture générale.

Le jeune homme de 35 ans se définit par contre d’abord comme un gars de terrain .

Je n'aime pas être enfermé entre quatre murs, ça fait que je suis pas mal tout le temps, les deux mains dans la bouette, je suis un manuel, le travail physique, ça ne me fait pas peur , fait valoir le candidat. Le travail, surtout dehors, en plein air, est au centre de sa vie : J'aime être dehors, je travaille sur mon garage, je travaille sur mes maisons, des contrats. Je prends beaucoup de jobs extérieurs.

Pier-Luc Bouchard pose devant la caméra. Un plan d'eau se trouve derrière lui.

Originaire de Gaspé, Pier-Luc Bouchard est ambulancier et possède son entreprise de construction.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Il aurait aimé devenir médecin, mais son amour de l’action l’a emporté. Être enfermé de 8 à 4 ou de 7 à 5, peu importe là, entre quatre murs sans voir le soleil, je ne suis pas fan de ça.

Quand il ne travaille pas, le père de deux très jeunes enfants, un an et deux ans, essaie de passer du temps avec sa famille. J'aime, dit-il, voyager aussi, mais là, avec la pandémie, ça a été plus compliqué. Mais sinon, je fais du vélo. Il avoue ne pas aimer beaucoup l’hiver et préférer les sports d’été.

Pour Pier-Luc Bouchard, militer pour le parti d’Éric Duhaime, c’est militer pour la liberté. C'est le slogan libre chez nous. Je pense que tout le monde peut faire à peu près ce qu'ils veulent si c'est fait avec respect, croit le candidat.

Il estime que la gestion de la pandémie a empiété sur la liberté des gens. Je ne pense pas, précise-t-il, qu'il faut contraindre quelqu'un à mettre un masque par exemple ou en l'enfermant chez eux. Je ne pense pas que c'est une bonne, une bonne façon de voir la vie.

Soins des aînés

« Des aînés bien entourés par leur famille, pour l’avoir vu, l'avoir vécu, ce n’est pas la même chose. Ils sont calmes, souriants. »

— Une citation de  Pier-Luc Bouchard, candidat du PCQ dans Gaspé

Propositions et engagements :

  • Privilégier les soins à domicile pour que les aînés demeurent chez eux le plus longtemps possible.

Hébergement touristique

Chaque locateur a le droit de faire ce qu’il veut avec leurs logements. Si tout est fait dans le respect, si le locateur a un plan précis et que les deux parties sont d’accord, c’est juste bon pour nous en Gaspésie d’être capable de loger les touristes qui viennent nous voir, analyse M. Bouchard.

Propositions et engagements :

  • Favoriser les ententes entre locateurs et locataires.

Industrie forestière

« Les conservateurs ne s’en sont pas cachés, ils veulent développer les ressources naturelles. »

— Une citation de  Pier-Luc Bouchard, candidat du PCQ dans Gaspé

Propositions et engagements :

  • Maximiser la productivité des usines existantes en misant sur la transformation;
  • Créer de nouveaux et bons emplois dans le secteur.

Couverture cellulaire

Village de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, secteur Anse-Pleureuse.

Route 132 dans le secteur de L'Anse-Pleureuse

Photo : Radio-Canada

« On a beaucoup de zones mortes. On a beaucoup de points problématiques, entre Gaspé et Murdochville et entre Murdochville et L’Anse-Pleureuse. »

— Une citation de  Pier-Luc Bouchard, candidat du PCQ dans Gaspé.

Propositions et engagements :

  • Se doter d’un plan pour limiter les zones mortes en Gaspésie.

Érosion des berges

C’est dur de se battre contre la nature. La majorité du monde essaie d’en faire le plus possible pour limiter la dégradation. On est des villages côtiers, on n’a pas le choix de vivre avec ça, estime le candidat du PCQ dans Gaspé.

Propositions et engagements :

  • Continuer à chercher des solutions à long terme.

Soins dentaires

Je sais qu'en Haute-Gaspésie et en Gaspésie en général, on peut avoir un problème avec les soins dentaires, les dentistes, les hygiénistes dentaires, mettons que c'est assez compliqué, commente Pier-Luc Bouchard.

Propositions et engagements :

  • Encourager les professionnels à venir s'établir en Gaspésie en offrant des crédits d'impôt;
  • Envisager la possibilité d’avoir des super hygiénistes dentaires, un peu comme les super infirmières.

Désert alimentaire

Propositions et engagements :

  • Développer des emplois en Gaspésie.

Ça pourrait encourager les commerçants à venir s'installer dans notre région pour limiter la distance entre chacune des épiceries. En Haute-Gaspésie, c'est un, c'est un, c'est un bon problème, observe le candidat du PCQ.

Zones dévitalisées

Le problème, c’est qu’on n'a pas d'emploi stimulant, intéressant pour monsieur et madame Tout-le-Monde. Je pense qu'il faut développer nos ressources intelligemment et respectueusement de l'environnement, fait valoir Pier-Luc Bouchard.

Propositions et engagements :

  • Inciter les jeunes à s’installer dans les villes et villages de la Gaspésie;
  • Développer l’économie des villes et villages de la Gaspésie.
Village de Marsoui

La Haute-Gaspésie était, en 2018, la MRC la plus dévitalisée du Québec. (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada

Fiscalité municipale

« Chez les conservateurs, c'est d'essayer de décentraliser, puis de donner plus de responsabilités aux municipalités. »

— Une citation de  Pier-Luc Bouchard, candidat du PCQ dans Gaspé.

Propositions et engagements :

  • Revoir le système de taxes pour encourager le monde à venir s'établir ici.

Osisko

Il faut le faire intelligemment et respectueusement, pense Pier-Luc Bouchard. Je pense qu'il faut s’informer de la population de Murdochville, de comment elle [la population] voit ça, si ça l'intéresse. C'est eux [les gens de Murdochville] qui vont être concernés directement par ça, il va avoir beaucoup d'investissements à faire, mais des fois le jeu en vaut la chandelle.

Propositions et engagements :

  • Investir pour développer, puis rentabiliser nos régions.

Ce texte a été mis en forme à partir de deux entrevues réalisées (une en ondes et une hors d'ondes) avec le candidat qui devait se prononcer en 60 secondes sur chacun des thèmes soumis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !