•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Olivia Baril signe avec une équipe professionnelle du World Tour féminin

Olivia Baril sur son vélo qui suit une autre cycliste.

Olivia Baril lors d'une course. (Archives)

Photo : Twila Federica Muzzi

Olivia Baril évoluera dans le plus haut calibre de cyclisme au monde la saison prochaine, alors qu’elle signe pour deux ans avec une équipe professionnelle du World Tour féminin.

La Rouynorandienne de 24 ans rejoint ainsi trois de ses coéquipières de Valcar Travel & Service, soit Silvia Persico, Chiara Consonni et Eleonora Gasparrini qui font aussi le saut au sein de l’équipe UAE Team ADQ. Elle savait depuis le mois de mai qu’elle allait rejoindre cette formation du World Tour, mais l’annonce officielle a eu lieu le 30 septembre.

Je suis vraiment contente de mon choix. Je pense que ça s’enligne vraiment bien pour cette équipe-là et pour mon avenir à moi en tant que cycliste. J'aimerais grandir dans cette équipe-là jusqu’à ma retraite. Je vais être entourée de bonnes personnes que je connais, je suis vraiment confiante que j'ai fait le bon choix, affirme celle qui habite au Pays basque d’Espagne avec son copain, le cycliste amossois Charles-Étienne Chrétien.

Olivia Baril aurait aimé évoluer avec une équipe du World Tour féminin dès cette année, mais elle n’a essuyé que des refus à la fin de la saison dernière. Celui qui a voulu lui donner une chance, c’est le directeur sportif de l’équipe italienne Valcar, qui fait lui aussi la transition vers l’équipe UAE Team ADQ.

Je leur ai donné une belle saison, une victoire et des podiums. Je change d’équipe, mais je reste un peu avec eux. Ce directeur sportif, c’est lui qui m’avait contacté à la fin de l’année passée pour me dire qu’il voulait vraiment que je vienne avec leur équipe pour un an et qu’ensuite, il allait m’amener dans le World Tour en 2023. Il a vraiment gardé sa promesse. Je veux rester avec lui, c’est lui qui m’a donné ma chance dans le fond, fait-elle valoir.

Olivia Baril devient la deuxième Abitibienne à courir sur le circuit du World Tour féminin, après l’Amossoise Karol-Ann Canuel, qui a pris sa retraite la saison dernière. Trois Canadiennes évolueront dans ce calibre la saison prochaine.

Contribuer aux succès de l’équipe

La saison d’Olivia Baril s’est terminée le week-end dernier, aux championnats du monde disputés en Australie, où elle a pris le 37e rang chez les femmes. Dans deux semaines, elle se rendra à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) pour une activité d’équipe, avant de reprendre l’entraînement en novembre.

Elle ne s’est pas encore fixé d’objectif personnel pour la prochaine saison, mais elle souhaite contribuer aux succès de sa nouvelle formation.

Je pense que cette équipe-là peut devenir dans le top 3 mondial. J’y crois vraiment beaucoup. J’ai envie d’être dans une équipe qui gagne beaucoup, qui a beaucoup de succès, alors c’est ça mon objectif, souligne-t-elle.

Olivia Baril y voit aussi une étape de plus vers son objectif de représenter le Canada aux Jeux olympiques de Paris, en 2024.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !