•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pont de Québec : une entente conclue entre le CN et Québec

Vue aérienne des ponts de Québec et Pierre-Laporte, un jour d'été.

La population sur la Rive-Sud de la région de Québec est vieillissante et elle ne se déplace pas durant les heures de pointe, selon Fanny Tremblay-Racicot.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Le Canadien National (CN) et le Ministère des Transports du Québec (MTQ) ont renouvelé à la toute dernière minute l’entente de location du pont de Québec, vendredi soir. Un rachat de la structure par le gouvernement fédéral est toujours possible.

Il était minuit moins une. Les deux parties avaient jusqu'au 30 septembre pour s'entendre sur les modalités financières de la location de la structure centenaire.

En vertu de cette entente, le MTQ devra payer près de 10 M$ de dollars par année pendant dix ans d'afin d'utiliser le pont de Québec. Le précédent loyer était d'environ 7 M$ par année, il s'agit donc d'une augmentation annuelle d'environ 3 M$ de dollars.

Rappelons qu'en août, Radio-Canada révélait que le gouvernement Legault a bloqué une entente entre Québec et Ottawa qui aurait fait passer la structure des mains du CN aux mains du gouvernement fédéral, qui serait devenu le nouveau propriétaire du pont de Québec.

La CAQ avait dit s’être opposée à une augmentation de son loyer annuel estimée à 4 millions de dollars.

Le vice-président sortant du conseil du trésor, Jonatan Julien, avait déclaré que cette offre n'était « pas bonne » car trop coûteuse pour le Québec.

Un rachat toujours dans les plans

Ce renouvellement ne ferme pas la porte à un éventuel rachat de la structure par Ottawa selon le négociateur affilié au dossier, Yvon Charest.

Ce dernier précise que son contrat a été prolongé de quatre mois, jusqu'en janvier prochain.

Un homme accorde une entrevue dans un parc, l'été.

Yvon Charest a été nommé négociateur spécial dans le dossier du pont de Québec à l'été 2019.

Photo : Radio-Canada

Il a bon espoir que le dossier se règle d'ici là, et qu'Ottawa soit en mesure d'acquérir le pont avec l'accord de Québec et du CN.

Rappelons que le pont de Québec a bien besoin d'amour. La structure nécessite une cure de rajeunissement estimée à plus de 785 M$ de dollars.

En point de presse samedi, le chef du parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, croit que Québec doit prendre les grands moyens pour garantir la pérennité de la structure vieillissante.

Le gouvernement du Québec a le devoir de négocier quelque chose à long terme. a-t-il dit.


Avec la collaboration de Louis-Philippe Arsenault et de Pascale Lacombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !