•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Megan Gallagher : une famille dévastée en attente de réponses

Une dizaine de personnes sont rassemblées à l'extérieur de la Cour provinciale, à Saskatoon, le 30 septembre 2022.

Des membres de la famille de Megan Gallagher se sont rendus à la cour pour entendre la comparution d'un accusé en lien avec la disparition de la jeune femme en 2020.

Photo : Radio-Canada / Dayne Patterson

Radio-Canada

Alors qu’ils attendent de savoir si des restes humains trouvés jeudi sont ceux de Megan Gallagher, des membres de sa famille, vêtus de chandail à son effigie, se sont rendus à la Cour provinciale de Saskatoon, vendredi matin, où comparaissait l’un des huit accusés en lien avec la disparition de cette mère de famille il y a deux ans.

Megan Gallagher, qui avait alors 30 ans, a été vue pour la dernière fois le 19 septembre 2020 au moment où elle quittait la maison d’un ami à Saskatoon. Sa famille l’avait vue la veille, à la ferme familiale située à l’extérieur de la ville.

Depuis, sa famille tentait d'obtenir des informations sur ses allées et venues et avait organisé deux marches pour alerter et sensibiliser la population au sujet de sa disparition.

Megan Gallagher, vue dans une vidéo surveillance le 20 septembre 2020.

Megan Gallagher, vue dans une vidéo surveillance le 20 septembre 2020. (archives)

Photo : Fournie par le service de police de Saskatoon

Jeudi, la police a retrouvé des restes humains qui n’ont pas encore été identifiés, près de St. Louis, le long de la rivière Saskatchewan Sud.

La police menait des recherches dans ce secteur dans l'espoir d’y retrouver Megan Gallagher.

Le sergent de l'unité des crimes majeurs Grant Obst expliquait que, selon la théorie de la police, Megan Gallagher a été tuée à Saskatoon et son corps a été laissé dans les environs de l’endroit où se déroulaient des recherches.

Ces restes humains ont été trouvés le jour même où la police a accusé une huitième personne, un homme de 34 ans, en lien avec la disparition de la jeune femme.

L’homme a été accusé de séquestration et de voies de fait graves.

Vendredi matin, la famille de Megan Gallagher a assisté à la comparution de cet accusé devant la cour.

Nous sommes tous ensemble, Megan nous manque à tous. Nous ne sommes pas une famille très nombreuse et on n’avait pas le droit de nous l’enlever, a déclaré la tante de Megan Gallagher, Wendy Sekulich, à l’ajournement de la Cour.

Elle a ajouté que la famille était dévastée, perdue, affligée et en colère.

Jusqu’ici, on a huit accusés, et on ne peut imaginer ce que ses dernières heures ont été alors qu'elle était entre les mains de ces personnes, a-t-elle dit.

Deux personnes ont été accusées de meurtre au premier degré et d’autres ont été accusées d’outrage envers des restes humains.

Les parents de Megan Gallagher, Brian et Debbie Gallagher, n’étaient pas sur place vendredi. Ils ont demandé dans un courriel qu’on respecte leur vie privée alors que la situation est en évolution.

Wendy Sekulich a dit que, vendredi matin, ils étaient à l’endroit où les restes humains avaient été trouvés la veille.

Wendy Sekulich a déclaré qu’il était trop difficile de penser à sa réaction si ces restes s’avéraient être ceux de sa nièce.

Avec les informations de Dayne Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !