•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections dans Gaspé : Michel Marin au tournoi des candidats

Durant la campagne électorale, chaque candidat des circonscriptions Îles-de-la-Madeleine, Gaspé, Bonaventure et Matane‒Matapédia est invité à présenter sa vision des problématiques locales ainsi que ses propositions et engagements pour parvenir à des solutions.

Portrait devant la mer.

Michel Marin est le candidat du PLQ dans la circonscription de Gaspé.

Photo : Parti libéral du Québec

« Je suis un vrai Gaspésien, je viens de la région. » C’est la première phrase de Michel Marin quand on lui demande de se présenter. Après des études en aménagement des ressources et environnement forestier, le candidat du Parti libéral du Québec dans Gaspé est vite revenu travailler au développement de sa région.

Il est depuis 30 ans directeur général du Groupement forestier coopératif Shick-Shock.

Il est aussi président de la Fédération des groupements forestiers de la Gaspésie, membre du Comité du plan directeur de développement intégré des Chic-Chocs, Michel Marin a aussi été conseiller municipal au début des années 2000 pendant cinq ans.

Ses engagements dans les conseils d’établissement scolaire, sur des comités locaux de développement comme le CLD ou la SADC sont nombreux. Le développement de ma région, c'est ma principale motivation depuis que je suis revenu. D'essayer d'atteindre le développement de la Gaspésie de manière assez optimale, de telle sorte que mes enfants puissent avoir le choix de revenir s'établir en Gaspésie , explique l’homme de 54 ans.

Ce sera bientôt l’heure des choix, puisque les enfants de Michel Marin, deux filles et un garçon, sont maintenant bien grands. La benjamine en est à sa troisième année d’université.

Michel Marin est le seul candidat de la circonscription à vivre en Haute-Gaspésie. Les citoyens de la Haute-Gaspésie me connaissent probablement davantage, mais j'ai quand même beaucoup de connaissances sur tout le territoire , indique Michel Marin.

On aurait tendance à prendre Michel Marin pour l’homme des bois. Mais non.

La mer occupe toujours une place importante. Aller en haute mer en bateau. Je fais aussi de la plongée d'apnée ici dans le fleuve. J'adore ça, c'est l'activité probablement qui me relaxe le plus avec les balades sur la mer , rapporte le candidat.

   Michel Marin en plongée.

Même s'il est un amoureux de la forêt, comme bien des Gaspésiens, Michel Marin est aussi attiré par la mer. La plongée demeure un de ses loisirs favoris.

Photo : Gracieuseté : Michel Marin

Cet attrait, raconte M. Marin, lui vient de son enfance et des voyages de pêche avec son père. J'ai, dit-il, arrangé des milliers de livres de morues étant plus jeune et puis naviguer sur la mer, dans toutes les températures de brumes, de vent, de beau soleil, j'ai tout fait ça. Ça fait partie de ce qui est ancré au plus profond de moi-même.

Fédéraliste, Michel Marin défend les valeurs d’ouverture du Parti libéral. Je suis quelqu'un qui croit que sur la terre, on est tous les mêmes qu'on doit apprendre à vivre ensemble. La cohabitation de tous, de toutes les origines, de tous les peuples qui sont venus contribuer à son développement.

Industrie forestière

« Les défis sont nombreux, mais les solutions résident dans la concertation, l'acquisition de connaissances et le respect des usagers et des fonctions du milieu forestier. »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du PLQ dans Gaspé

Propositions et engagements :

  • Mettre à jour le régime forestier en accordant des contrats de cinq ans aux entreprises sylvicoles régionales;
  • Garantir un approvisionnement stable aux usines de transformation;
  • Valoriser la biomasse forestière;
  • Protéger le caribou forestier et les milieux naturels.

Ça fait 30 ans que je suis dans le secteur forestier en Gaspésie, fait valoir M. Marin. Je suis convaincu que ce secteur économique fait partie des secteurs d'avenir, car il repose sur la mise en valeur d'une ressource naturelle renouvelable qui permet d’améliorer notre bilan carbone.

L'hébergement touristique

« C’est un secteur économique de premier plan pour la région. Il faut être proactif pour le promouvoir et le développer.  »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du PLQ dans Gaspé

Propositions et engagements :

  • Réglementer l’hébergement de type Airbnb;
  • Diversifier les types d'hébergement touristique afin de rejoindre une plus large clientèle;
  • Mettre à niveau les lieux d’hébergement désuets;
  • Créer des forfaits en lien avec les activités sur le territoire pour allonger la durée des séjours;
  • Mettre en place diverses solutions pour régler la pénurie de main-d’œuvre qui frappe le secteur.

Zones dévitalisées

L'occupation dynamique du territoire est l'affaire de tous les Québécois. Or, les régions du Québec soutiennent trop souvent seules la charge de cette responsabilité. La circonscription compte deux MRC qui se classent au dernier rang provincial de la dévitalisation soit la MRC de Rocher-Percé et celle de la Haute-Gaspésie, observe Michel Marin.

Propositions et engagements :

  • Favoriser l’arrivée de nouvelles familles;
  • Augmenter les seuils d’immigration.

« Nos PME, nos industries manufacturières, le secteur du tourisme, de la construction, de la foresterie, de l'agriculture et les services publics, notamment, ont besoin de bras.  »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du PLQ dans Gaspé

Soins des aînés

Il y a une sérieuse problématique en ce qui concerne l'accès aux soins spécialisés, particulièrement concernant les déplacements à l'extérieur de notre territoire en médecine spécialisée, constate le candidat du PLQ.

Propositions et engagements :

  • Mettre en place des projets de consultation à distance à l'aide d'outils technologiques;
  • Améliorer les systèmes de remboursement des frais des usagers pour les déplacements extérieurs;
  • Augmenter les services de soins à domicile;
  • Augmenter le financement des organismes communautaires.

Déserts alimentaires

Un bon moyen de lutter contre le désert alimentaire est l'agriculture biologique de proximité sur tout le territoire du comté de Gaspé, estime Michel Marin.Les initiatives en ce sens se multiplient. L'offre est de qualité, mais encore insuffisante pour répondre vraiment aux besoins.

Propositions et engagements :

  • Soutenir davantage la production agricole de proximité, tant végétale qu'animale, pour la rendre accessible à toutes les classes de la société;
  • Revitaliser notre économie de telle sorte que le principe de désert alimentaire ne s'appliquera plus à notre territoire.

Nos agriculteurs veulent produire et veulent vivre de leur production , souligne le candidat du PLQ. C'est un enjeu régional important qui concerne notre autonomie alimentaire, une agriculture en santé est au cœur de la problématique du désert alimentaire.

Érosion des berges

Un enrochement au niveau de la route dont des morceaux ont été arrachées par les éléments.

Faute de banquise sur la berge du fleuve Saint-Laurent, des pans de la 132 ont été avalés par la mer et le vent en janvier dernier.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

« L’un des impacts les plus concrets des changements climatiques sur le Québec est la menace qui plane sur les berges du littoral gaspésien avec l'augmentation de la température moyenne, la mer ne gèle plus. »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du PLQ dans Gaspé

Propositions et engagements :

  • Mettre en place une stratégie d'intervention modulée selon les secteurs touchés par l’érosion en place en concertation avec les intervenants locaux et en collaboration avec les acteurs gouvernementaux;
  • Proposer un plan d’intervention avec des échéanciers;
  • Intervenir en prévention avant que les pertes de terrain, de section de route et d'immeubles ne se concrétisent.
  • Les Gaspésiens ont le droit de protéger leur territoire, leur voie de communication et d'assurer la sécurité de leurs immeubles et de leurs citoyens.

La couverture cellulaire

À notre époque, la couverture cellulaire de la mer aux montagnes, en passant par tous les villages et les rangs est un service essentiel, l'État doit s'y engager, martèle Michel Marin.

Propositions et engagements :

  • Mettre un terme à la réalité d'un Québec à deux vitesses et compléter le réseau cellulaire sans attendre.

« La Gaspésie a le droit de vivre en sécurité avec tous les outils nécessaires à son plein développement.  »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du PLQ dans Gaspé

Fiscalité municipale

Propositions et engagements :

  • Mettre en place un secrétariat au développement régional avec un sous-ministre qui habite chez nous, en Gaspésie;
  • Mettre en place une structure décentralisée pour soutenir le développement régional;
  • Payer 100 % des taxes foncières sur les immeubles gouvernementaux;
  • Augmenter les redevances sur les ressources naturelles versées aux municipalités;
  • Investir dans l’entretien et la réparation des chemins municipaux;
  • Modifier la réglementation pour permettre aux municipalités d'offrir des avantages aux promoteurs immobiliers.

Les municipalités ont de plus en plus de responsabilités, mais leurs moyens n'augmentent pas aussi rapidement. Il est temps de redonner davantage de moyens aux régions et aux villes, comme le prévoit notre Charte des régions, estime le candidat du PLQ.

Osisko

Le redémarrage de la mine de Murdochville représente un potentiel de vitalité économique de premier plan pour la municipalité elle-même, mais aussi pour tout le comté de Gaspé, autant pour les MRC de la Haute-Gaspésie, la Côte-De-Gaspé, que de Rocher-Percé, croit Michel Marin.

Propositions et engagements :

  • Ne faire aucun compromis sur la santé publique et les normes environnementales qui doivent être respectées intégralement;
  • Respecter l'acceptabilité sociale.

Les soins dentaires

La bouche ouverte d'un enfant dont des dents manquent.

La pénurie de dentistes perdure en Gaspésie alors que le CISSS et les élus tentent de trouver des solutions comme l'implantation d'une clinique communautaire (photo d'archives).

Photo : Getty Images / Elena Vagengeym

Michel Marin note, comme bien d’autres, qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir des soins dentaires dans la circonscription. Quand on parle d'accessibilité, cela ne signifie pas seulement qu'il existe un dentiste, mais aussi qu'il a la disponibilité de pouvoir nous recevoir à l'intérieur d'un délai raisonnable en fonction de la gravité du soin.

Propositions et engagements :

  • Ajuster la grille salariale des dentistes pour que le recrutement soit plus facile pour des solutions comme la clinique communautaire de Sainte-Anne-Des-Monts;
  • Avoir une approche régionalisée avec des mesures adaptées à notre région.

Ce texte a été mis en forme à partir de deux entrevues réalisées (une en ondes et une hors d'ondes) avec le candidat qui devait se prononcer en 60 secondes sur chacun des thèmes soumis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !