•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore 31 000 clients sans électricité à l’Î.-P.-É. samedi

La plupart des écoles devraient être en mesure de rouvrir lundi.

Des poteaux électriques brisés et des lignes à haute tension abattues au bord d'une route sur laquelle des automobiles circulent.

Les dommages causés au réseau électrique par l'ouragan Fiona sont très sérieux à Charlottetown, la capitale de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC / Alexandre Silberman

Radio-Canada

À l’Île-du-Prince-Édouard, environ le tiers des clients de Maritime Electric sont encore privés de courant samedi, une semaine après le passage de la tempête post-tropicale Fiona.

Vers samedi midi, environ 31 000 foyers étaient toujours privés de courant. Au plus fort de pannes, samedi dernier, la quasi-totalité des plus de 80 000 clients étaient dans le noir.

Les responsables croient être en mesure de rétablir le courant pour presque tout le monde d’ici lundi.

À ce moment-là, toutes les communautés et tous les quartiers devraient être rebranchés, mais il pourrait encore y avoir quelques clients ici et là qui devront attendre un peu plus longtemps.

En Nouvelle-Écosse, plus de 85 % des clients ont vu leur électricité rétablie vendredi soir, selon Nova Scotia Power.

Par ailleurs, la plupart des écoles de l'Île-du-Prince-Édouard devraient être en mesure de rouvrir lundi. Toutefois, six établissements ont subi des dommages trop lourds.

Les élèves de ces écoles pourraient devoir déménager temporairement dans d'autres écoles ou passer à l'apprentissage en ligne.

Aide du gouvernement

De plus, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard offre des paiements de 250 $ par ménage pour aider à couvrir le coût de la nourriture, de l’essence et d’autres besoins essentiels.

Les résidents peuvent présenter une demande en ligne par l’entremise de la Croix-Rouge canadienne ou en composant le 1-800-863-6582 tous les jours entre 8 h et 20 h.

Le gouvernement accorde également un délai de grâce de 30 jours à l’expiration des permis de conduire et des immatriculations de véhicules automobiles.

Les activités publiques de la quatrième Journée annuelle du traité de l’Île-du-Prince-Édouard ont été annulées samedi.

La signature d’un protocole d’entente sur l’éducation selon les traités, prévue entre le premier ministre Dennis King et les chefs Darlene Bernard et Junior Gould dans le cadre de l’engagement du gouvernement provincial de collaborer avec les Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard, a également été retardée.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !