•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corps calciné en Beauce : l’identité de la victime dévoilée

Karine Bélanger.

Karine Bélanger était âgée de 36 ans.

Photo : Facebook

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que le corps calciné découvert dimanche dans une camionnette incendiée à Saint-Bernard en Beauce est celui de Karine Bélanger, une femme de 36 ans de Québec.

Tout porte à croire que la femme aurait été victime d'un féminicide.

Pour l'instant, la SQ affirme n'avoir arrêté personne en lien avec ce dossier. Une enquête est toujours en cours.

Toutefois, un homme âgé dans la vingtaine qui aurait entretenu une relation avec la victime serait dans la mire des policiers, selon nos informations.

Les motifs et les circonstances du crime restent encore à éclaircir.

Le corps de Karine Bélanger a été découvert dimanche après-midi dans une camionnette incendiée dans un champ de Saint-Bernard en Beauce.

La camionnette aurait au préalable été dérobée à Sainte-Marie, quelques dizaines de kilomètres plus loin.

« Incompréhension »

La nouvelle est un choc pour des proches de la jeune femme.

Cindy Côté, une amie de longue date de Karine, n'arrive pas à y croire. Les deux femmes s'étaient parlé une dernière fois samedi en soirée, la veille du drame.

Une remorque est garée sur la route à proximité d'une camionnette brûlée, à la tombée de la nuit.

La camionnette a été découverte aux abords d'un champ de maïs, sur le rang Saint-Pierre, à Saint-Bernard.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Je ne comprends pas et je ne comprendrai jamais pourquoi quelqu'un peut ainsi commettre l’irréparable , s'attriste-t-elle.

Elle souhaite désormais que le ou les coupables soient traduits en justice.

J’ai hâte que des accusations soient portées et qu'il y ait des arrestations, dit-elle.

Avec la collaboration d'Audrey Paris

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !