•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Courtisés, les anglophones resteront-ils fidèles aux libéraux?

Mme Anglade sourit devant sa caravane.

Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec, lors de son arrivée au débat des chefs.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Les difficultés éprouvées par le Parti libéral du Québec depuis le début de la campagne se feront-elles aussi sentir dans les circonscriptions à majorité anglophone?

Cette clientèle traditionnellement acquise au PLQ est particulièrement courtisée depuis le début de la campagne électorale, de sorte que l'on pourrait assister à l'éclatement du vote de cette communauté.

Ce qui rallie bon nombre d'anglophones, c'est l'opposition à la loi 96 du gouvernement Legault, qui réforme la Charte de la langue française.

Mathieu Papillon a sondé l'humeur des électeurs anglophones.

Les difficultés éprouvées par le Parti libéral du Québec depuis le début de la campagne se feront-elles aussi sentir dans les circonscriptions à majorité anglophone? Chose certaine, cette clientèle traditionnellement acquise au parti est particulièrement courtisée cette fois-ci. Reportage de Mathieu Papillon.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !