•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éric Duhaime accuse la CAQ d’aller « fouiller dans les poubelles conservatrices »

Un candidat conservateur dans Beauce-Nord a enfreint les règles sanitaires à l’hiver 2021.

Éric Duhaime répond à des questions des journalistes.

Selon Éric Duhaime, « la CAQ a beaucoup de gens qui fouillent dans les poubelles. Ils sont rendus dans le triple profond de la poubelle ».

Photo : Radio-Canada

Audrey-Maude Vézina

Le chef conservateur Éric Duhaime a accusé la Coalition avenir Québec (CAQ) de « fouiller dans les poubelles conservatrices » à la suite d’une révélation jeudi du média MaBeauce.com, selon laquelle le candidat Olivier Dumais avait admis avoir enfreint les règles sanitaires à l’hiver 2021 dans l’épisode du 25 juillet de Podcasts de Garage.

Le candidat conservateur, également maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, a dit qu’il se trouvait avec cinq de ses amis dans un chalet alors que l’ensemble de la province était en zone rouge. Il a admis avoir menti à ses collègues de la MRC de La Nouvelle-Beauce, au cours d'une rencontre virtuelle, en leur disant être dans une zone orange.

Selon Éric Duhaime, la CAQ a beaucoup de gens qui fouillent dans les poubelles. Ils sont rendus dans le triple profond de la poubelle.

On lui reproche, il y a plusieurs mois, d'avoir été dans une zone rouge alors que lui-même l'a avoué parce qu'il a fait une erreur. Puis c'est lui-même qui a fait une blague là-dessus et on ressort ça plusieurs mois plus tard, ajoute-t-il.

Le chef du Parti conservateur croit que ça témoigne encore une fois que la CAQ a peut-être trop de staff qui s'attarde aux petits détails et qui scrute les poubelles conservatrices.

Questionné sur les agissements de son candidat, Éric Duhaime a relancé que Mme Guilbault, il y a trois jours, était dans un avion, pas de masque, contre les consignes du gouvernement.

Est-ce qu'un journaliste a posé une question à M. Legault sur sa propre ministre cette semaine, qui contrevenait aux règles sanitaires? Absolument pas.

La campagne de salissage de la CAQ, là, c'est assez [...] Je comprends qu'il y a une très mauvaise campagne, mais c'est pas vrai qu'ils vont s'essuyer les pieds sur nous aujourd'hui, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !