•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retrait réclamé de livres d’éducation sexuelle dans des bibliothèques du Manitoba

Des livres se trouvent dans une bibliothèque.

Des parents de Winkler réclament le retrait de trois livres écrits par des sexologues.

Photo : Getty Images / John Moore

Radio-Canada

Un groupe de parents à Winkler, dans le sud du Manitoba, réclame le retrait de trois livres d’éducation sexuelle de la section jeunesse à la Bibliothèque régionale Centre-Sud, qualifiant ces oeuvres de pornographie.

Cette bibliothèque a des antennes à Morden, Winkler et Altona, en plus de Manitou et Miami.

Les titres des trois livres controversés selon les parents sont les versions originales anglaises de Sexe, ce drôle de mot de Cory Silverberg et Fiona Smyth, De quoi sont faits les bébés ? de Cory Silverberg et It's perfectly normal de Robie Harris.

Selon ce collectif de parents, ces trois livres écrits par des sexologues correspondent à de la pornographie, comme décrite dans le Code criminel.

Des dizaines de parents se sont présentés récemment à une réunion des bibliothèques publiques du Centre-Sud pour demander le retrait des livres.

It's perfectly normal a été banni dans plusieurs bibliothèques aux États-Unis, contenant des illustrations de parties génitales et de la masturbation.

Le chercheur en population marginalisée à l'Université de Saint-Boniface, Kevin Prada, déplore les raccourcis et les amalgames faits par ce collectif.

Quand j’entends des choses comme ça, j’ai toujours le réflexe de vouloir comprendre l’autre opinion, explique-t-il.

Plus je me penche sur la problématique, plus je me rends compte à quel point c’est troublant que l’on confonde éducation et pornographie, que l’on soit tellement séparé de notre humanité, de notre sexualité, qu’on n’ose même pas en parler, poursuit le chercheur.

Sans grande surprise

Pour l’auteur de deux des livres visés, Cory Silverberg, ces plaintes ne sont pas surprenantes.

Si un parent ne veut pas que son enfant apprenne en regardant mes livres, c'est correct. Toutefois, une bibliothèque publique est un endroit d'éducation. Je pense que nos livres ont le droit d'y être, car on veut qu'ils soient accessibles.

Ses livres sont utilisés depuis des années dans le milieu scolaire, ajoute-t-il.

Le regroupement de parents a refusé de commenter.

Pour sa part, la Bibliothèque régionale du Centre-Sud a accepté de conserver les bouquins sur les tablettes. Les livres Sexe, ce drôle de mot et De quoi sont faits les bébés ? resteront dans la section jeunesse et le livre It's perfectly normal, sera déplacé dans la section jeune adulte.

Avec les informations de Jérémie Bergeron et d'Anne-Louise Michel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !