•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La région d’Ottawa entre dans une nouvelle vague de COVID-19

Une personne porte un masque devant la Flamme du centenaire à Ottawa.

La ville d'Ottawa entre dans sa 8e vague de COVID-19.

Photo : (Trevor Pritchard/CBC)

Radio-Canada

Santé publique Ottawa (SPO) a annoncé jeudi que la ville faisait officiellement face à une nouvelle vague de COVID-19, parallèlement à une hausse attendue des autres virus respiratoires.

Les données récoltées au quotidien sur la pandémie montrent une augmentation soutenue des problèmes respiratoires depuis le début du mois de septembre. Les autorités notent un regain très clair de l’activité des virus, comparativement à cet été.

Autre signe révélateur de la huitième vague, les tests menés au quotidien sur des échantillons des eaux usées de la ville révèlent de nouveau une présence élevée du virus au sein de la population. Les tests de positivité confirment également cette tendance à la hausse.

Le nombre d’éclosions dans l’ensemble du territoire de la ville d’Ottawa demeure pour l’instant modéré, bien qu’il ait doublé entre les 13 et 27 septembre.

Le nombre de patients qui sont hospitalisés après avoir contracté la COVID-19 est également modéré et stable pour l’instant.

Cette présence accrue du virus coïncide avec le début de l’automne, et une reprise de la transmission des virus liés aux maladies respiratoires.

SPO rappelle à la population que la même stratégie utilisée pour se prémunir contre le coronavirus est aussi appropriée pour se protéger contre l’ensemble des virus, comme rester à la maison lorsque malade et porter un masque à l’intérieur.

Les autorités encouragent également les résidents à se faire vacciner contre la COVID-19.

À Ottawa, 94 % de la population a reçu deux doses de vaccin, alors que 69 % en a reçu trois et 25 % en a eu quatre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !