•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseiller municipal torontois Michael Thompson accusé d’agression sexuelle

Michael Thompson en point de presse.

Le conseiller municipal Michael Thompson (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseiller municipal torontois Michael Thompson, qui était aussi maire adjoint, fait face à deux chefs d'accusation d'agression sexuelle.

Selon son avocat, Calvin Barry, M. Thompson s'est rendu à la police provinciale à Bracebridge jeudi matin et a été accusé.

Les faits reprochés se seraient produits en juillet dans la région de Muskoka.

Me Barry a affirmé à CBC que les accusations étaient sans fondement et que Michael Thompson comptait clamer son innocence.

M. Thompson doit comparaître en cour le 1er novembre. Selon son avocat, il plaidera non coupable.

Le conseiller est présentement en campagne pour sa réélection dans le quartier no 21 au scrutin municipal du 24 octobre.

Dans une courte déclaration écrite publiée en début de soirée, le maire de Toronto John Tory a affirmé qu'il prenait très au sérieux toute allégation ou accusation d'agression sexuelle contre qui que ce soit.

M. Tory a ajouté que M. Thompson avait accepté d'abandonner immédiatement ses fonctions de maire adjoint pour l'est de Toronto et de président du comité de développement économique et communautaire.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.