•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les illuminations chantées par Karina Gauvin pour lancer la saison d’I Musici

Portrait d'une chanteuse dans une loge de théâtre.

La chanteuse lyrique Karina Gauvin

Photo : Michael Slobodian

Radio-Canada

L’orchestre de chambre I Musici de Montréal lance sa 39e saison ce jeudi soir avec un concert montréalais mettant en vedette Karina Gauvin. La soprano québécoise interprétera Les illuminations, du compositeur Benjamin Britten.

Cela fait 27 ans que Karina Gauvin chante Les illuminations, une œuvre qu’elle avait choisie lors de sa participation au Concours Radio-Canada en 1995. 

Composée en 1939 par le Britannique Benjamin Britten, Les illuminations met en musique des poèmes de Rimbaud issus de son recueil du même nom. 

Il y a énormément de contrastes, de détails multiples qui ont été mis dans la partition par Britten. Aller dans tous les détails rend l’œuvre riche, explique Karina Gauvin. 

C’est ce qui m’habite quand je chante et lui donne sa couleur, ajoute-t-elle. 

Lors de ce concert qui sera diffusé en ligne du 6 au 16 octobre, I Musici jouera aussi Brook Green Suite, de Gustav Holst; Sérénade op.20, d’Edward Elgar, et Sonate pour cordes, de William Walton. 

Des musiciens posent avec leurs instruments en extérieur.

L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal.

Photo : Facebook / I Musici de Montréal

Caroline Monnet et André Robitaille au programme

La 39e saison d’I Musici se poursuivra le 20 octobre avec une soirée Carte blanche à Caroline Monnet. L’artiste visuelle et cinéaste anichinabée a choisi de faire entendre au public des œuvres de Brahms, de Chostakovitch ou encore de Britten, mais aussi une création du compositeur navajo Raven Chacon. Ce dernier fut la première personne des Premiers Peuples à remporter, cette année, le prix Pulitzer dans la catégorie Musique.

Le 17 novembre, la harpiste Valérie Milot interprétera notamment des morceaux des compositeurs français Debussy, Ravel et Boieldieu. 

Pour I Musici, l’année s’achèvera le 8 décembre avec une soirée de contes racontés par André Robitaille et dansés par Max Pollak, percussionniste corporel et danseur à claquettes, sur de la musique de Chostakovitch, Torres et Ichmouratov. 

Les 2 février et 9 mars, I Musici fera voyager le public en Allemagne et en Autriche avec entre autres des interprétations de Brahms, Beethoven et Mozart.

Puis place à la flûte le 13 avril avec des pièces de Bach, Vivaldi, Debussy et Telemann, qui mettent en valeur la flûte à bec et la flûte traversière. 

Le violoncelliste en résidence Stéphane Tétreault clôturera cette saison le 11 mai avec un concerto de Boccherini et un quatuor de Beethoven joués avec I Musici.

L’ensemble I Musici, dirigé par Jean-François Rivest, est composé de 15 musiciens et musiciennes à cordes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !