•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

33e jour de la campagne électorale : place aux bilans et au débat en Gaspésie et aux Îles

Un électeur derrière un isoloir en carton d'Élections Québec.

À quelques jours du scrutin, l'heure est au bilan en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine pour certains candidats (archives).

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Les candidats de la région profitent des quelques jours restants avant le scrutin pour présenter leurs derniers engagements ou encore pour faire le bilan de leur campagne électorale.

Débat à Mont-Louis

Yv Bonnier-Viger de Québec solidaire (QS), Michel Marin du Parti libéral du Québec (PLQ), Méganne Perry Mélançon du Parti québécois (PQ) et Stéphane Sainte-Croix de la Coalition avenir Québec (CAQ) ont pris part au débat organisé par Radio-Canada à la Pointe Sec de Mont-Louis.

Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Pier-Luc Bouchard, a décliné l’invitation de Radio-Canada à participer au débat.

Bruno Lelièvre et Kim Bergeron.

L'émission « Au coeur du monde » était en direct de la Pointe Sec de Mont-Louis.

Photo : Radio-Canada

Campagne satisfaisante pour Lapierre

Le candidat de la CAQ aux Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, dresse un bilan positif de sa campagne électorale.

Il se dit également fier des engagements nationaux proposés par son parti, des engagements qu’il souhaite adapter à sa région, s'il est élu lundi, notamment en matière de logement.

L’argent sera au rendez-vous, promet Jonathan Lapierre, mais maintenant il faut avoir des entrepreneurs, il faut avoir des promoteurs pour que des projets soient déposés et pour mettre, le plus rapidement possible, des unités de logement, des logements sociaux, des logements abordables en chantier, explique le candidat caquiste.

« Il y a de grands engagements nationaux, mais moi, de mon côté, j’ai voulu personnaliser d’un point de vue plus local ces engagements. »

— Une citation de  Jonathan Lapierre, candidat de la Coalition avenir Québec dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine
Jonathan Lapierre lors de l'annonce de sa candidature.

Jonathan Lapierre, candidat de la CAQ aux Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Sarah Bigras

Le remboursement d’une partie des coûts pour monter à bord du Madeleine II, le transfert de la propriété de l'Ivan-Quinn à un exploitant local et le conventionnement du CHSLD Plaisance font notamment partie des engagements locaux qui ont été annoncés par M. Lapierre.

Par ailleurs, le candidat caquiste dit se réjouir du taux de participation élevé au vote par anticipation sur l’archipel, qui atteint 14,88 %, malgré la fermeture dimanche des bureaux de vote, lors du vote par anticipation, en raison de la tempête Fiona.

Bilan libéral à Gaspé

Les candidats libéraux dans Gaspé et Bonaventure dressent aussi un bilan positif de leur campagne, même si elle a débuté tardivement.

Michel Marin dans Gaspé et Christian Cyr dans Bonaventure ont aussi énuméré jeudi, lors d’un point de presse à Gaspé, les enjeux prioritaires auxquels ils s’attaqueront s’ils sont élus.

Christian Cyr et Michel Marin.

Christian Cyr et Michel Marin, candidats du Parti libéral du Québec dans Bonaventure et Gaspé, respectivement

Photo : Radio-Canada / Guillaume Whalen

Selon eux, la pénurie de main-d’œuvre, l’immigration, les garderies et la question de l’habitation sont tous des dossiers liés.

Ils souhaitent entre autres diriger 50 % des nouveaux arrivants vers les régions grâce à un plan régional coordonné entre les différents ministères du Québec.

L’idée est de faciliter l’exécution de projets gaspésiens avec un plan de développement régional durable spécifique à la Gaspésie.

Quand des familles ou des nouveaux arrivants viennent s’installer, certains repartent parce qu’ils se disent qu’ils sacrifient trop de commodités dans leur vie quotidienne, déplore Michel Marin, candidat libéral dans Gaspé.

« Il est nécessaire que la Gaspésie franchisse encore certaines étapes d’épanouissement économique pour avoir tous les attraits qu’on peut retrouver dans d’autres régions ou d’autres centres. »

— Une citation de  Michel Marin, candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Gaspé

Les deux candidats désirent par ailleurs s’attaquer au problème de l’érosion, qui touche selon leurs calculs 67 % des côtes gaspésiennes.

Le candidat dans Bonaventure assure qu’il aurait financé le déplacement du château Dubuc de Chandler, qui s’est effondré avec la tempête Fiona.

C’est un bâtiment qui aurait dû être sauvé de manière urgente et c’est un exemple des impacts des changements climatiques, et la Gaspésie en subit beaucoup les conséquences. Et c’est toute la société québécoise qui doit participer pour réduire les effets, indique Christian Cyr.

Les candidats ont laissé entendre que la cheffe du PLQ Dominique Anglade se déplacera en Gaspésie ce samedi.

Il s’agirait de son premier passage dans la péninsule depuis le début de la campagne électorale.

Mesures solidaires pour les familles

La candidate de Québec solidaire dans Bonaventure veut que les familles gaspésiennes soient mieux soutenues.

Catherine Cyr-Wright a présenté jeudi matin en point de presse à Carleton-sur-Mer une série de mesures en ce sens.

Catherine Cyr-Wright parle au lutrin.

Catherine Cyr-Wright, lors du point de presse de jeudi matin

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

La solidaire compte, entre autres, améliorer l’accès aux services pour les enfants en difficulté dans les écoles et bonifier de 100 dollars par année par enfant l’Allocation familiale du Québec.

Catherine Cyr-Wright s’est aussi engagée à bonifier l’aide financière aux proches aidants, ce qui est, selon elle, primordial en Gaspésie.

Les données les plus récentes qu’on a en termes de proche aidance datent déjà de 2021, indique la candidate solidaire. C’est sûr que les chiffres sont plus grands aujourd’hui, mais on avait 14  200 personnes proches aidantes en 2021 en Gaspésie, donc on peut se douter que ces chiffres-là ont augmenté.

Dans la foulée de nombreux signalements de dépliants volés dans différentes circonscriptions de la province, Catherine Cyr-Wright a également mentionné vouloir continuer à mener une campagne d’idées.

La candidate de Québec solidaire affirme qu’à sa connaissance, aucun vol de dépliants partisans n’a eu lieu dans la circonscription.

Dans Bonaventure, on mène une belle campagne positive et les relations avec les autres candidats, c’est très cordial, donc on va continuer à mener une campagne positive, affirme Mme Cyr-Wright.

VIA Rail Canada mis en demeure

Le candidat du Parti québécois dans Bonaventure, Alexis Deschênes, met en demeure VIA Rail Canada concernant le service de train passager en Gaspésie.

Il a lui-même signé le document en tant qu'avocat et candidat péquiste aux élections du 3 octobre.

Une locomotive circule sur une voie ferrée avec un homme agrippé sur une échelle extérieure.

Le retour du train en Gaspésie est attendu par plusieurs (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Selon Alexis Deschênes, en ne desservant pas la Gaspésie, la société d’État ne respecte pas son mandat d’offrir le service ferroviaire national au nom du gouvernement du Canada.

Présentement, la position de VIA Rail, c’est de dire : lorsque le rail sera fonctionnel jusqu’à Gaspé, on reprendra le service, mais on n'a pas d’échéancier jusqu’à Gaspé, explique M. Deschênes. Ça veut donc dire qu’on pourrait attendre encore quatre ans sans raison.

« Ils ont des trains qui peuvent se rendre jusqu’à New Richmond, le rail est fonctionnel ici, ils sont subventionnés, et nous on a le droit à ce service-là. »

— Une citation de  Alexis Deschênes, candidat du Parti Québécois dans Bonaventure

Alexis Deschênes demande une rencontre avec le président de VIA Rail pour discuter de la reprise du service de train avant le 1er novembre.

Dans le cas d’une réponse négative, l’avocat de formation menace d’entreprendre des procédures judiciaires contre VIA Rail.

Avec les informations de Marguerite Morin, de Louis Pelchat-Labelle et de Guillaume Whalen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !