•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections dans Bonaventure : Catherine Blouin au tournoi des candidats

Durant la campagne électorale, chaque candidat des circonscriptions Îles-de-la-Madeleine, Gaspé, Bonaventure et Matane‒Matapédia est invité à présenter sa vision des problématiques locales ainsi que ses propositions et engagements pour parvenir à des solutions.

Catherine Blouin regarde la caméra.

Catherine Blouin, candidate de la Coalition avenir Québec dans Bonaventure.

Photo : Radio-Canada / Louis Pelchat-Labelle

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Bonaventure, Catherine Blouin, est un visage bien connu dans la Baie-des-Chaleurs. Les Gaspésiens ont pu l’entendre à la radio, la voir à la télévision de CHAU-TV, elle a travaillé en conception publicitaire et en narration.

Diplômée de l'Université du Québec à Montréal, conseillère en communication et bénévole de l'année en 2017, Catherine Blouin est une femme engagée dans son milieu.

Au sortir de ses études, elle a travaillé pour TVA, le Festival juste pour rire, mais l’appel de la Gaspésie a toutefois été le plus fort. Elle et son conjoint, Mathieu Lapointe, maire de Carleton-sur-Mer, sont revenus rapidement s’installer à Carleton-sur-Mer.

Mère de deux fillettes de huit et dix ans, elle ne voit pas ses enfants grandir ailleurs qu’en Gaspésie. Pour moi, c'est indéniable que je devais élever mes enfants ici. C'est la plus belle région pour grandir puis pour avoir la meilleure qualité de vie.

La mer, l’air salin font partie de la vie de Catherine Blouin pour qui les pique-niques à la plage sont de grands moments de relaxation en famille. On décroche complètement, dit-elle, même quand on travaille parce qu'on a l'impression d'être en vacances une fois arrivés sur la plage.

Catherine Blouin et ses deux enfants.

Mère de deux filles, la candidate apprécie particulièrement les virées sur la plage en famille.

Photo : Gracieuseté : Catherine Blouin

La jeune femme de 36 ans se dit très attirée par les arts que ce soit la peinture ou la musique. Le chant a aussi occupé une grande place dans sa vie. Ma mère était professeure de chant, donc j'ai beaucoup chanté, j'ai participé aussi à une chorale, juste avant la pandémie.

Lors de la campagne de 2018, Catherine Blouin était attachée de presse régionale pour la Coalition avenir Québec. C'est là que j'ai eu un coup de foudre, un coup de foudre professionnel.

C’est donc dire que ce n’est pas d’hier qu’elle est tombée dans la marmite du parti. Le parti de François Legault l’attire pour son pragmatisme et le respect de ses promesses. Tout en ayant eu à conjuguer avec le contexte hors du commun qui est la pandémie , relève la candidate.

La CAQ, pour elle, n’a pas peur d’exposer le côté humain de la politique. Un humain, des fois ça peut se tromper, s'excuser, recommencer. C'est ce qu'on veut apprendre à nos, entre autres. Je trouve qu'il est temps qu'on voie ça en politique.

Cimenterie

Ce sont des centaines d'employés bien rémunérés, observe Mme Blouin. Ça donne des revenus importants à la municipalité de Port-Daniel-Gascons et le ciment est de renommée mondiale. La cimenterie est neuve aussi, c'est la plus verte du monde dans son secteur actuellement. Donc je pense qu'on doit reconnaître tout ça, commente la candidate de la CAQ. Cette dernière se dit très consciente des enjeux liés aux émanations de poussières et du fait que les données disponibles sont celles prises par l’entreprise : C'est que certains vont douter de l'objectivité des résultats qui ont été présentés par la santé publique.

Propositions et engagements :

  • Mettre en place des moyens de communication efficaces entre la cimenterie et la population;
  • Assurer plus de transparence dans la transmission des données.

« J'aimerais quand même rappeler que la santé publique a confirmé que la poussière émise n'était pas dangereuse pour la santé et que le ministre de l'Environnement se montre très ferme. »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Logement

La clé du succès réside dans la diversité et là créativité des mesures. Les mesures qu'on propose doivent bien sûr tenir compte de notre réalité gaspésienne. On ne peut pas implanter les mêmes choses en Gaspésie qu'à Montréal , observe Mme Blouin.

Propositions et engagements :

  • Construire 12 000 nouveaux logements abordables à l'intérieur du prochain mandat en visant les régions comme la Gaspésie où le taux d'inoccupation est le plus critique.

« C'est certain qu'on va pouvoir avoir notre part de gâteau et si moi je suis député, je vais m'assurer d'aller chercher le plus d'unités de logement possible.  »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Tourisme

On peut développer une offre annuelle qui va vraiment contribuer au développement économique de la région, croit la candidate. Je pense au Géoparc de Percé qui va pouvoir bientôt accueillir des campeurs l'hiver, il y a le circuit des vaches qui va être amélioré grâce à des soutiens financiers importants qui ont été annoncés ce printemps.

Propositions et engagements :

  • Soutenir des projets pour développer le tourisme 12 mois par année;
  • Encourager les organismes et entreprises régionales à soumettre des projets dans les programmes d’aide financière.
  • Favoriser le renouvellement du Fonds d’aide d’initiatives régionales.

Revitalisation des villages

On doit relancer l'économie de nos villages, donc c'est un effort particulier qui va s'imposer pour assurer le dynamisme des économies locales des villages, puis des villes de nos régions. C'est d'ailleurs une priorité pour la Coalition avenir Québec, assure la candidate.

Propositions et engagements :

  • Maintenir et soutenir les services de proximité dans les villages;
  • Convertir les immeubles abandonnés pour redynamiser les centres-ville;
  • Mettre en valeur le patrimoine bâti;
  • Favoriser le recrutement de la main-d’œuvre en construisant des logements et en augmentant le nombre de places en garderie.
La  Ville de Paspébiac en automne

La rue principale de la Ville de Paspébiac en automne

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Santé

C'est clair qu'en Gaspésie on n'y échappe pas, on manque de professionnels de la santé, constate Catherine Blouin, mais avec le Plan Santé, on mise sur une solution qui passe par l'ensemble des professionnels de la santé. Ce n'est pas juste les médecins. C'est vraiment complètement un changement d'approche qui va être gagnant pour tout le monde, surtout pour les patients.

Propositions et engagements :

  • Décentraliser les pouvoirs de décisions dans le réseau de la santé et des services sociaux;
  • Mettre en place le Plan Santé;
  • Créer l'agence Santé Québec;
  • Déployer une stratégie de soins de proximité.

On va s'inspirer de la campagne de vaccination, explique Catherine Blouin. On veut que ce soit aussi simple et aussi efficace. D'ailleurs en Gaspésie, on est une région qui a le mieux performé dans la campagne de vaccination, donc on va continuer.

Patrimoine

« Le patrimoine, ça reste vraiment aussi dans la fierté, puis cette fierté, on la retrouve vraiment à travers notre culture. »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Propositions et engagements :

  • Poursuivre la rénovation de la villa Frédérick-James qui permet de mettre en valeur notre histoire tout en restaurant et protégeant un bâtiment patrimonial;
  • Investir 300 $ par enseignant par année pour l’achat de livres québécois destinés aux classes du préscolaire et du primaire.

Couverture cellulaire

« C'est avant tout vraiment une question de sécurité. Les événements de Saint-Elzéar nous l'ont vraiment rappelé encore plus. »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Propositions et engagements :

  • Créer le fonds infrastructures et données Québec avec une enveloppe de 3 milliards de dollars pour faire du Québec un leader de l’économie numérique;
  • Soutenir les maires et les élus municipaux pour compléter la couverture cellulaire.

Chemin de fer

Propositions et engagements :

  • Compléter le tronçon jusqu'à Gaspé le plus rapidement possible;
  • Poursuivre la collaboration avec la société de chemin de fer de la Gaspésie.

Concrètement, il y a eu plusieurs appels d'offres lancés depuis le début de cette année pour rénover plusieurs points importants. Les travaux avancent, les contrats sont donnés, explique Mme Blouin. Il y a des endroits qui nécessitent malheureusement des réparations plus importantes que prévu, mais on va bien le faire. C'est un projet qui est structurant pour la région, c'est une priorité pour moi.

Une locomotive circule sur une voie ferrée avec un homme agrippé sur une échelle extérieure.

Selon l'échéancier de Québec, le train devait pouvoir rentrer en gare à Gaspé en 2025, cet échéancier a depuis été reporté dans qu'une date finale ne soit fixée (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Service de garde

Je suis maman, rappelle Catherine Blouin, c'est sûr que je comprends toute l'importance de pouvoir laisser son enfant à la garderie en toute confiance. J'ai beaucoup de compassion pour les gens qui n'ont pas cette chance en ce moment.

Propositions et engagements :

  • Investir un 1,4 milliard de dollars pour que chaque enfant ait sa place en garderie à 8,70 $;
  • Permettre aux éducatrices en milieu de garde familial d’offrir un service hors domicile.

Main-d'œuvre

« Évidemment, la pénurie de main-d'œuvre, on la vit tous, même en tant que citoyen.  »

— Une citation de  Catherine Blouin, candidate de la CAQ dans Bonaventure

Propositions et engagements :

  • Former 30 000 personnes rapidement dans des programmes courts rémunérés, avec des bourses de 2000 $ pour neuf secteurs où les besoins sont grands;
  • Inciter les aînés à retourner au travail en leur permettant de ne plus cotiser à la Régie des rentes;
  • Poursuivre le chantier opération main-d'œuvre de 3,9 milliards en agissant sur quatre fronts : automatisation des entreprises, formation et requalification des travailleurs, régionalisation de l'immigration.

Ce texte a été mis en forme à partir de deux entrevues réalisées (une en ondes et une hors d'ondes) avec le candidat qui devait se prononcer en 60 secondes sur chacun des thèmes soumis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !