•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restes humains découverts à l’Î.-P.-É. pourraient être ceux d’un pêcheur du N.-B.

Les gyrophares d'une voiture de police.

Des restes humains ont été découverts à l'Île-du-Prince Édouard.

Photo : Radio-Canada / Gian-Paolo Mendoza

Radio-Canada

Des restes humains découverts à l’Île-du-Prince-Édouard pourraient être ceux d’un pêcheur du Nouveau-Brunswick. La GRC enquête et tente de voir s’il existe un lien entre la disparition du pêcheur et la découverte de ces restes humains.

Jeudi matin, le Détachement de Prince-Ouest de la GRC a été mis au courant de la découverte de restes humains dans l’eau près de Skinners Pond.

La GRC dit qu’un membre du Bureau du coroner de l'Île-du-Prince-Édouard collaborera à l’enquête. Une autopsie sera pratiquée pour tenter de découvrir l'identité de la personne morte et pour déterminer la cause du décès.

La GRC de l’Île-du-Prince-Édouard travaille avec celle du Nouveau-Brunswick pour savoir s’il existe un lien entre le pêcheur disparu et la découverte de ces restes humains.

Nous n'avons pas encore été en mesure de formellement identifier la personne décédée, mais la police a communiqué avec la famille du garçon disparu pour l'informer de la découverte, a déclaré dans un communiqué le caporal Travis Gallant, du District de Prince de la GRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !