•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de course serrée en vue dans René-Lévesque

Carte de l'Est-du-Québec délimitant les circonscriptions électorales provinciales. Une urne y est dessinée, arborant le logo d'Élections Québec 2022.

Des luttes intéressantes se dessinent dans les neuf circonscriptions de l'Est-du-Québec, à l'aube de la campagne électorale provinciale (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À quatre jours du vote pour les élections provinciales, l’heure est au bilan pour plusieurs candidats. La course s’annonce serrée entre deux candidats de la circonscription de René-Lévesque, Jeff Dufour-Tremblay et Yves Montigny.

C’est d’ailleurs chose admise pour le candidat péquiste : Oui, c’est chaud… J’ai commencé la campagne en ne prétendant pas qu’on allait gagner en claquant des doigts et en s'assoyant dans un fauteuil, explique Jeff Dufour-Tremblay.

Le candidat affirme qu'il a mené une campagne positive, en proposant des solutions pour la qualité de vie des aînés, les places en garderie et la rareté de la main-d'œuvre.

C’est ce que j’ai fait dans ma campagne. J’ai démontré que j’étais actif sur le terrain, que j'étais à l’écoute des priorités des Nord-Côtiers et que je pouvais parler de ces priorités-là , rajoute Jeff Dufour-Tremblay.

Jeff Dufour-Tremblay fait une allocution derrière un lutrin et le micro de Radio-Canada. La rivière Manicouagan et des drapeaux du Québec se trouvent derrière lui.

Jeff Dufour-Tremblay a tenu un point de presse jeudi matin au Parc Manicouagan à Baie-Comeau pour dresser le bilan de sa campagne électorale.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Jeff Dufour-Tremblay souhaite faire du désenclavement de la Côte-Nord et de la construction d'un pont entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, l'enjeu déterminant du vote dans sa circonscription.

« Est-ce que vous voulez avoir un député décomplexé qui est capable de prendre des positions pour son parti et sa circonscription et qui a l’appui de son parti pour aller de l’avant? »

— Une citation de  Jeff Dufour-Tremblay, candidat du PQ dans René-Lévesque
Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

On a annoncé que si le Parti québécois formait le gouvernement, on mettait 500 millions dans le Programme québécois en infrastructures pour la construction du pont, ajoute-t-il.

Jeff Dufour-Tremblay a confirmé que le chef du Parti québécois, Paul Saint-Pierre-Plamondon sera de passage sur la Côte-Nord cette fin de semaine pour clôturer la campagne.

Coalition avenir Québec

Le candidat caquiste dans René-Lévesque, Yves Montigny, se dit lui aussi fier de sa campagne et d'avoir réussi à défendre simultanément plusieurs dossiers.

Il dit avoir misé sur sa connaissance des enjeux liés au développement économique de la région par les énergies vertes et par l’industrie forestière.

Il dit vouloir soutenir le développement de la Côte-Nord en misant sur le dynamisme de nos villages, améliorer l’accessibilité du territoire de la Côte-Nord à la fois par les airs, à la fois par la terre et à la fois par nos ports de mer, valoriser la biomasse forestière et l’hydrogène comme énergie d’avenir.

Le candidat devant un lutrin. Derrière lui, le Fleuve-Saint-Laurent.

Yves Montigny occupait les fonctions de maire de la ville de Baie-Comeau avant de se présenter en politique provinciale.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Yves Montigny reconnaît lui aussi que c’est une lutte à deux dans la circonscription de René-Lévesque, entre la Coalition avenir Québec et le Parti québécois.

Il croit que son parti a de bonnes chances de l’emporter lundi, dans cette circonscription, occupée par le Parti québécois depuis 2003.

Au total, cinq autres candidats sont en lice dans la circonscription : Andrey Givern-Héroux (QS), Marc Duperron (PLQ), Marie-Renée Raymond (PCQ), Richard Delisle (Climat Québec) et Gilles Babin (indépendant).

Avec les informations de Camille Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !