•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré 17 nouveaux décès, la progression de la COVID-19 semble ralentir au Manitoba

Une infirmière qui porte une jaquette jaune des gants bleus, un bonnet bleu, un masque et une visière est au chevet d'un lit d'hôpital.

Les hospitalisations liées à la COVID-19 ont diminué au Manitoba pour se chiffrer à 73. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Selon le plus récent rapport du gouvernement manitobain, 17 nouveaux décès s'ajoutent au total des morts liées à la COVID-19 dans la province, qui est désormais de 2160.

Cependant, les indicateurs permettant de mesurer la progression de la maladie ont légèrement diminué.

Au cours de la semaine du 18 au 24 septembre, 238 cas de COVID-19 ont été enregistrés dans la province, une diminution par rapport aux 377 cas enregistrés la semaine précédente.

Les hospitalisations liées à la maladie ont elles aussi diminué, pour se chiffrer à 73, comparativement à 87 dans la semaine du 11 au 17 septembre. Le nombre d'admissions aux soins intensifs est quant à lui resté le même, avec 11 personnes.

Il s’agit toutefois d’une sous-estimation du nombre réel de cas dans la province en raison de l’accès limité aux tests d'amplification en chaîne par polymérase (PCR), le seul type de test dont les données sont enregistrées par la Santé publique.

Alors que les enfants de moins de cinq ans peuvent maintenant être vaccinés contre la COVID-19 au Manitoba, 78 % des Manitobains ont reçu au moins deux doses de vaccin contre la maladie, en date du 17 septembre.

D'après les données de surveillance des eaux usées de Winnipeg datant du 15 septembre, la COVID-19 continue d'être présente. Les chercheurs notent également une augmentation de l'activité au cours au début du mois de septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !