•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est la fin pour Stadia, le service de jeu en nuage de Google

Le service avait été lancé en novembre 2019.

L'homme tient la manette du système de jeux vidéo en flux en continu Stadia sur scène, devant une immense projection de celle-ci, lors d'un événement en mars 2019.

Le vice-président et directeur général de Google Stadia, Phil Harrison

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

Radio-Canada

Stadia est la plus récente branche de Google à passer sous le couperet du géant américain. Le service de jeu vidéo en nuage (cloud gaming) sera débranché officiellement le 18 janvier 2023, selon ce qu’a annoncé le vice-président et directeur général de Stadia, Phil Harrison, jeudi.

Si l'approche de Stadia [...] reposait sur une base technologique solide, elle n'a pas suscité l'intérêt que nous attendions de la part des utilisateurs et utilisatrices, a écrit Phil Harrison dans un billet de blogue.

Le vice-président affirme que tous les achats de matériel Stadia effectués sur la boutique Google Store, de même que tous les jeux et contenus achetés sur la boutique Stadia, seront remboursés.

Nous avons de la reconnaissance pour les joueuses et joueurs dévoués de Stadia qui nous ont soutenus depuis le début, souligne-t-il.

Stadia liée à Montréal

Stadia avait une étroite relation avec Montréal, puisque Google avait choisi la vétérane montréalaise du jeu vidéo Jade Raymond à la tête du service, et établi son premier studio dans la métropole québécoise en 2019.

L’entreprise avait toutefois décidé de fermer le studio pour miser plutôt sur des éditeurs de jeux vidéo indépendants en 2021, annonçant du même coup la décision de Jade Raymond de quitter Google pour relever d'autres défis.

Jade Raymond s'exprime en public.

La Montréalaise Jade Raymond était vice-présidente et directrice de Jeux et divertissement Stadia en 2019.

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

Les membres du personnel de Stadia se verront distribuer dans d’autres équipes du géant californien. Google ne jette pas aux poubelles la technologie derrière Stadia : l’entreprise envisage de l’utiliser sur d’autres de ses services, comme YouTube et Google Play, ainsi que dans ses efforts en lien avec la réalité augmentée.

Les joueurs et joueuses pourront lancer des parties de jeux vidéo sur Stadia jusqu’au 18 janvier 2023, date du grand débranchement du service.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !