•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des passagers de la CTT notent les candidats à la mairie de Toronto

Des passagers embarquent dans un tram à Toronto.

Les membres du groupe TTCriders s'inquiètent de la baisse d'achalandage et de ses effets sur les caisses de la TTC.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Le groupe de défense des intérêts des usagers de la Commission de transport de Toronto (CTT), TTCriders, lance son classement des candidats à la mairie, selon leurs promesses en matière de transport public.

Les résultats de ce classement disponible sur le site Internet du regroupement se basent sur un sondage de 28 questions envoyées aux différents candidats.

Au cœur des promesses demandées, on trouve la baisse du prix des trajets, l’augmentation du nombre d’autobus et de tramways ou encore le financement des transports publics.

La CTT dépend grandement de la vente des tickets. L'achalandage en ce moment est à 70 %, donc la CTT va faire face à une crise budgétaire. Les élus vont devoir faire un choix entre financer plus ou réduire davantage le service et augmenter le prix des transports, explique Shelagh Pizey-Allen, une des membres de TTCriders.

Les autobus et les tramways se retrouvent coincés dans le trafic, ne sont pas fiables et sont surpeuplés. Les transports sont trop chers pour de nombreuses personnes en ville, ajoute un autre membre, August Puranauth.

Il insiste aussi sur l’importance de trouver une solution à la fermeture de Scarborough RT. Il explique que prendre des navettes pendant les sept prochaines années n’est pas une solution.

August Puranauth demande aux candidats d’augmenter le nombre de voies prioritaires destinées aux bus dans ce secteur pour [les] 25 000 usagers quotidiens afin qu'ils ne se retrouvent pas coincés dans la circulation.

Dans ce classement, Gil Penalosa est le seul à répondre favorablement à toutes les questions, suivi de près par les candidats Philip D’cruze et Ferin Yusuf Malek.

On a fait en sorte qu’il soit facile de voir quels sont les candidats qui se soucient du transport public, qui prévoient construire des voies pour les autobus et rendre le transport plus accessible, précise un autre membre du groupe, Khasir Hean.

Des membres du groupe TTCriders présentent leur classement des candidats à la mairie devant la station Spadina, à Toronto.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des membres du groupe TTCriders présentent leur classement des candidats à la mairie devant la station de métro Spadina, à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Le maire sortant John Tory n’a pas répondu au sondage. Par courriel, un porte-parole de son équipe précise toutefois qu’une réponse a été envoyée à TTCriders dans laquelle M. Tory défend le fait que le système de transport public de Toronto est en pleine expansion et est le plus grand en Amérique du Nord depuis des décennies. Il ajoute avoir déjà mis en place le Fair Pass, une carte de transport plus accessible pour les résidents vulnérables.

[Les candidats] ont encore la possibilité de répondre avec une meilleure position s’ils changent d’avis, insiste Khasir Hean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !