•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une douzaine de catalyseurs volés chez Autobus Citadelle Inc.

L'arrière d'une voiture.

La revente de catalyseurs est très lucrative sur le marché noir (archives).

Photo : getty images/istockphoto / Kinek00

Radio-Canada

Autobus Citadelle Inc., un sous-traitant de la Société de transport de l'Outaouais (STO), a porté plainte à la police à la suite du vol des catalyseurs de 12 de ses autobus. L'analyse du dossier est en cours.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une douzaine de catalyseurs ont été subtilisés sous les autobus de la compagnie.

L'entreprise, qui se spécialise dans le transport adapté, ne rapporte pas d'autres dommages. La STO a été informée de la situation tôt en matinée. La porte-parole de la société de transport, José Lafleur, confirme qu'il n'y a pas eu d'impact majeur sur le service.

Quelques retards ont toutefois été notés.

Le catalyseur se trouve sous les autobus et se revend très cher sur le marché noir. C'est une pièce qui est assez facile à voler et qui est prisée en raison des métaux précieux qu'elle contient.

De son côté, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) confirme qu'une plainte a été déposée. L'analyse du dossier est en cours afin de déterminer si la plainte sera transférée au bureau des enquêtes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !