•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rapport du comité de liaison économique de Saguenay ne sera pas rendu public

L'hôtel de ville de Saguenay se dresse sous un ciel bleu.

L'hôtel de ville de Saguenay

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

Le sujet du rapport du comité de liaison économique de Saguenay, attendu depuis plusieurs semaines, fera l’objet de discussions lors de la prochaine assemblée publique du conseil municipal, le 4 octobre. Il ne sera cependant pas rendu public.

Le comité provisoire, créé par la mairesse Julie Dufour, a déposé son rapport avec quelques semaines de retard. Ses conclusions ont été présentées aux élus de Saguenay récemment.

L’attachée de presse de Julie Dufour, Stéphanie Fortin, a indiqué que le rapport ne sera pas rendu public puisqu’il contient des informations confidentielles. Les journalistes ne pourront donc pas en obtenir copie. Toutefois, elle a précisé que Julie Dufour fera le point sur ce dossier la semaine prochaine.

Le comité était formé de Frédéric Labrecque et d’André Martin, respectivement ex-directeur de cabinet intérimaire de Julie Dufour après l’élection de novembre et directeur, Affaires et commerce, à Promotion Saguenay.

Leur mandat était de faire cheminer les projets de développement en cours sur le territoire à Saguenay. Leur bilan devait initialement être déposé le 15 juin, mais n’a été reçu par la mairesse qu'en juillet.

Les travaux ont duré trois mois. Frédéric Labrecque et André Martin ont chacun touché 1000 $ par semaine pour ce mandat.

Près de 4000 $ ont été versés au cabinet d’avocats Trivium pour la rédaction des contrats et des mandats du comité de liaison économique. L'étude a obtenu la plus importante part des contrats juridiques octroyés par la Ville depuis novembre dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !