•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau à la rencontre des sinistrés madelinots

Les opérations de nettoyage se poursuivent en Atlantique et aux Îles-de-la-Madeleine, où le passage de la tempête post-tropicale, Fiona, a laissé de nombreux dégâts. La facture pourrait s'élever à 700 millions de dollars.

Diane Lebouthillier, Justin Trudeau et Gaétan Richard.

Justin Trudeau sur le quai de Pointe-Basse à Havre-aux-Maison aux Îles-de-la-Madeleine, en compagnie de la députée de Gaspésie—Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier et du maire intérimaire, Gaétan Richard

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le premier ministre du Canada a prévu discuter avec des entrepreneurs, des pêcheurs et des aînés touchés par le passage de Fiona dans l’archipel.

Justin Trudeau a commencé sa visite aux Îles-de-la-Madeleine à la résidence pour personnes âgées Nouveaux Horizons, à Havre-aux-Maisons, où la tempête Fiona a causé une panne électrique de 24 heures la fin de semaine dernière.

Justin Trudeau discute avec une personne de la résidence Nouveaux Horizons.

Justin Trudeau est allé à la rencontre des aînés de la résidence Nouveaux Horizons de Havre-aux-Maisons.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Il a discuté des impacts de la tempête avec plusieurs aînés.

Par la suite, le premier ministre, qui est accompagné par la députée fédérale de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, s’est dirigé vers le quai de Pointe-Basse, où des structures d’amarrage ont été arrachées durant la tempête.

Les bateaux de plusieurs pêcheurs se sont retrouvés dans une situation dangereuse, parce qu’il n’y avait plus de point d’ancrage sécuritaire sur le quai.

Plusieurs pêcheurs madelinots attendaient d'ailleurs de pied ferme le premier ministre pour lui expliquer que cette situation aurait pu être évitée si le quai fédéral de Cap-aux-Meules avait été en bon état.

Justin Trudeau parle avec des pêcheurs.

Justin Trudeau s'entretient avec Denis Cormier, un pêcheur, sur le quai de Pointe-Basse à Havre-aux-Maisons.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Actuellement, une grue-portique neuve, permettant de sortir les embarcations de l’eau et de les mettre en cale sèche, ne peut être utilisée en raison de la désuétude du quai. Les bateaux n’ont donc pas pu être retirés des eaux avant l’arrivée de la tempête Fiona.

Tournée des provinces maritimes

Dans l’archipel, comme dans le reste de l’Atlantique, le passage de Fiona, avec des vents de plus de 120 km/h et des vagues, a causé d'innombrables dégâts sur la côte à de multiples endroits.

Les zones les plus touchées par les inondations sont celles du site historique de La Grave, à Havre-Aubert, du quai de Pointe-Basse et du secteur de La Martinique.

Justin Trudeau doit justement terminer sa visite dans l’archipel avec un arrêt au site historique de La Grave à Havre-Aubert, où de nombreux commerçants ont été inondés.

Justin Trudeau serre la main à une personne.

Le premier ministre, Justin Trudeau, a rencontré les commerçants du site historique de La Grave, notamment Martin Fournier de l’Atelier-boutique Limaçon.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Durant la tempête, aux Îles, une quarantaine de personnes ont dû être évacuées, mais aucune victime n’est à déplorer. Une femme de 73 ans de Port aux Basques sur l'île de Terre-Neuve, ainsi qu'un homme de 81 ans, de Lower Prospect en Nouvelle-Écosse, ont toutefois perdu la vie.

Depuis le début de la semaine, Justin Trudeau effectue une tournée des endroits de l’Atlantique frappés par la tempête Fiona.

Environ 600 militaires ont été dépêchés en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador pour nettoyer les berges, réparer les routes et, dans certains cas, rétablir l’électricité.

Justin Trudeau serre la main d'un travailleur.

Le premier ministre Justin Trudeau s'est rendu, entre autres, à Stanley Bridge, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour constater les dégâts de la tempête Fiona et rencontrer des membres de la communauté.

Photo : Radio-Canada / Sarah Déry

Ottawa indique que les militaires sont aussi disponibles pour soutenir les Madelinots si Québec en fait la demande.

Justin Trudeau assure que son gouvernement sera au rendez-vous pour aider les communautés touchées à se relever.

Visites québécoises

Le passage de Justin Trudeau aux Îles survient après celui du premier ministre du Québec, François Legault, lundi. Le premier ministre a assuré que son gouvernement agirait avec diligence pour soutenir les Madelinots sinistrés.

François Legault parle avec une femme près de la rive.

Le chef de la Coalition avenir Québec François Legault a pu constater des dégâts causés par la tempête Fiona aux Îles-de-la-Madeleine (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Potvin

En campagne électorale, le chef de la CAQ a aussi promis un investissement supplémentaire de 100 millions de dollars pour lutter contre l’érosion des berges.

Cette tempête, qui survient à quelques jours des élections générales au Québec, a aussi amené le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, à se rendre, lundi dernier, dans l’archipel. La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, a aussi prévu y faire une halte ce week-end.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !