•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au nom de sa mère et de la « dignité », une Albertaine s’active au service des nécessiteux

Jennifer Rapuano-Kremenik.

Jennifer Rapuano-Kremenik prodigue des soins à une personne sans-abri.

Photo : Radio-Canada / Colleen Underwood

Radio-Canada

Inspirée par son expérience de vie, la Calgarienne Jennifer Rapuano-Kremenik se voue corps et âme aux démunis de sa ville. Ses actions consistent notamment à prodiguer des soins gratuits et à se rendre dans différents campements de personnes sans-abri pour distribuer des vivres, des vêtements et d’autres produits de base.

Tout le monde mérite d'être traité avec dignité et respect, souligne Jennifer Rapuano-Kremenik. C’est en partant de cette conviction que cette ancienne médecin de l'armée a lancé son organisation à but non lucratif, Harvest Hills Cares Calgary.

Avec l’aide de bénévoles, elle apporte du soutien sous plusieurs formes aux résidents dans le besoin ou confrontés à une situation difficile.

Apporter son aide à une personne âgée pour faire remplir et payer son ordonnance, aider un étudiant en difficulté à s’inscrire à un cours, ou encore payer les services publics d’une personne qui peine à s’acquitter de sa facture font également partie de la mission qu’elle s’est donnée.

Lorsque CBC/Radio-Canada est allée à sa rencontre, Jennifer Rapuano-Kremenik s’apprêtait à changer les bandages de Larry, qu’elle avait aperçu pour la première fois en train de marcher péniblement à l'aide d’un manche à balai. Elle avait alors arrêté son véhicule, équipée de sa trousse de premiers soins, pour lui demander s’il avait besoin d’aide.

Larry lui avait indiqué que ses jambes étaient infectées à la suite d’une éraflure et qu’il ne s’était pas senti à l'aise d'aller aux urgences pour se faire soigner. Jennifer Rapuano-Kremenik l'a soigné sur-le-champ : elle a nettoyé ses plaies avant d’y appliquer un pansement, qu’elle va lui changer régulièrement depuis.

Pour Larry, l’altruisme de sa bienfaitrice mérite d'être souligné. Quand vous n'êtes pas habitué à ce que quelqu'un se soucie de vous, et puis tout d'un coup, il y a quelqu'un qui se soucie vraiment de vous, ça se voit, dit-il avec des larmes dans les yeux et la voix tremblotante d’émotion.

Une mission pour maman

C’est dans le contexte de la pandémie que Jennifer Rapuano-Kremenik a lancé son organisation à but non lucratif, avec l'aide de généreux donateurs de Calgary. Elle s’était alors dit que beaucoup de gens seraient confrontés à des difficultés pour lesquelles ils auraient besoin d'aide.

La femme de 43 ans explique que son engagement à aider les autres a été inspiré par le vécu de sa mère. Celle-ci avait développé une dépendance aux stupéfiants et elle est décédée en 2014, confie-t-elle. Elle dit qu'elle s'est toujours sentie coupable d’avoir ignoré le problème et de ne pas avoir fait plus pour aider.

Jennifer Rapuano-Kremenik donne des denrées à une personne dans le besoin.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jennifer Rapuano-Kremenik sillonne les rues de Calgary pour distribuer de la nourriture aux personnes nécessiteuses et leur offrir des soins gratuits.

Photo : Radio-Canada / Colleen Underwood

Désormais, elle a pris conscience que tant de gens luttent en silence, qu’ils ont besoin d'un coup de main et d'être traités comme des êtres humains.

Malgré le temps et l'énergie qu'exige son engagement communautaire, Jennifer Rapuano-Kremenik promet de continuer. Pendant trop longtemps, nous avons fermé les yeux en tant que société sur les personnes sans-abri, les toxicomanes, les personnes âgées..., et ce n'est pas juste [de ne pas aider] quand nous en avons la capacité, explique-t-elle.

Avec les informations de Colleen Underwood

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !