•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPA de l’Estrie déborde de chiens

Un bouvier bernois dans une cage extérieure.

Comme plus d'une dizaine d'autres chiens, Marley attend une famille à la SPA de l'Estrie.

Photo : Radio-Canada / Emy Lafortune

La Société protectrice des animaux (SPA) de l'Estrie déborde de chiens. Elle invite le public à adopter un nouveau compagnon ou à devenir famille d'accueil, alors que le nombre de personnes intéressées par l'adoption a beaucoup diminué depuis le déconfinement. 

En attendant, l'organisme s'arrange comme il peut, explique l’agente de communications Alexane Bégin. 

« On a la chance de compter sur des familles d’accueil qui peuvent les prendre temporairement. On est aussi rendus à prendre des chiens dans les bureaux d’employés pour libérer le plus d’espace possible, mais nos enclos sont vraiment pleins pour l’instant. »

— Une citation de  Alexane Bégin, agente de communications pour la SPA de l’Estrie
Un chien dans un bureau.

Des employés de la SPA de l'Estrie accueillent des chiens comme Luna dans leur bureau pour libérer de l'espace.

Photo : Radio-Canada / Emy Lafortune

Plusieurs facteurs ont causé ce débordement, indique Alexane Bégin. 

Pendant la pandémie, beaucoup de gens ont adopté, puis peut-être qu’avec le retour à la vie normale, ces gens-là se sont rendu compte qu’ils n’avaient plus le temps ou le mode de vie pour les chiens, donc ils sont admis au refuge. On a aussi beaucoup de chiens errants. On soupçonne que ce sont des chiens qui ne sont pas dans la rue depuis très longtemps, mais ils arrivent au refuge, parfois, ils sont deux, trois ensemble, indique-t-elle. 

Les demandes d’adoption ralentissent aussi de plus en plus. On reçoit beaucoup moins de demandes pour les adoptions, donc on voit que les chiens restent plus longtemps et ont moins de chances de trouver leur famille, ajoute-t-elle. 

Les familles intéressées par un compagnon à quatre pattes peuvent remplir une demande d’adoption sur le site web de la SPA de l’Estrie. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !