•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan cherche à réduire la circulation de médicaments expirés

Le ministre  Everett Hindley et le PDG de l'Association des pharmacies de la Saskatchewan, Michael Fougere.

Les Saskatchewanais sont appelés à ramener des médicaments non utilisés ou qui ont passé la date d'expiration à des pharmacies.

Photo : Radio-Canada / Annie St. Jacques

Radio-Canada

L’Association des pharmaciens de la Saskatchewan et le gouvernement provincial ont lancé une campagne de sensibilisation mercredi pour réduire la circulation de médicaments expirés à travers la province.

Un investissement de 350 000 $ est prévu pour produire et installer des panneaux d’affichage et des publicités dans les médias dans le but d’inciter les Saskatchewanais à rapporter les médicaments expirés.

Le directeur général de l’Association des pharmaciens de la Saskatchewan, Michael Fougere, estime que cette incitation à réduire l’utilisation de médicaments expirés pourrait contribuer à diminuer les risques de contamination auprès des enfants et des personnes qui souffrent de dépendance

« On veut diminuer la quantité de médicaments en circulation dans la population pour les déposer dans un endroit sécuritaire. »

— Une citation de  Michael Fougere, directeur général de l’Association des pharmaciens de la Saskatchewan

Cette campagne a aussi pour objectif de réduire le taux de suicide dans la province. Ce taux se situe à 144 personnes en moyenne par année, selon le Service des coroners de la Saskatchewan.

Le déploiement des publicités fait partie du plan de prévention de suicide que le gouvernement provincial a mis sur pied en 2020.

La campagne de sensibilisation touche 424 pharmacies de la Saskatchewan.

Le retour de médicaments expirés est un service gratuit offert aux résidents de la Saskatchewan.

La pharmacienne Beth Scott affirme cependant qu’il y a certaines règles à respecter quand ces médicaments sont retournés. Ils doivent être placés dans des sacs en plastique et toute information personnelle doit être retirée des fioles.

Avec les informations de Annie St-Jacques

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !