•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les électeurs de la circonscription d’Ungava aux urnes

Une électrice de la circonscription d'Ungava dépose son bulletin de vote dans une urne, à Kuujjuaq, le 3 octobre 2022.

Comme partout au Québec, les électeurs de la circonscription d'Ungava sont appelés aux urnes, lundi.

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

De Lebel-sur-Quévillon à Salluit, en passant par Kuujjuaq, les électeurs la circonscription la plus vaste et septentrionale du Québec sont appelés aux urnes, lundi, pour choisir le ou la députée d’Ungava, qui les représentera à l’Assemblée nationale.

Près de 30 000 électeurs sont en mesure de voter dans cette circonscription qui s'étend sur une distance de 1500 kilomètres au nord du 49e parallèle. Cinq candidats, dont deux Autochtones, y briguent les suffrages.

La circonscription d’Ungava compte 73 bureaux de vote, qui sont ouverts de 9 h 30 à 20 h.

Au total, 9 % des électeurs ont déjà voté par anticipation du 25 au 29 septembre, ce qui correspond à une hausse d’un point de pourcentage par rapport à 2018.

Candidats dans la circonscription d’Ungava :

  • Denis Lamothe, Coalition Avenir Québec

  • Maïtée Labrecque-Saganash, Québec solidaire

  • Tunu Napartuk, Parti libéral du Québec

  • Christine Moore, Parti québécois

  • Nancy Lalancette, Parti conservateur du Québec

Où voter?

Les coordonnées du bureau de vote se trouvent sur la carte d’électeur envoyée par la poste à toutes les personnes inscrites sur la liste électorale. ll est aussi possible de modifier son inscription à la liste électorale en se rendant à l’un de ces bureaux de vote.

Les électeurs qui n'ont pas reçu leur carte d'électeur ou qui l’ont égarée peuvent trouver l’adresse de leur bureau de vote, de même que les coordonnées du directeur de scrutin, en faisant une recherche à l’aide de leur adresse sur le site web d’Élections Québec (Nouvelle fenêtre).

À Kuujjuaq, des problèmes entourant l’envoi postal de cartes d’électeur ont entraîné des retards durant le vote par anticipation. Une grande partie des cartes d’électeur envoyées par courrier ne contenaient pas de numéro de boîte postale, obligeant les employés locaux de Postes Canada à effectuer une recherche pour déposer chacune des cartes d’électeur dans la bonne case postale.

Une dame vient chercher son courrier à Kuujjuaq en septembre 2022.

Plusieurs centaines de résidents de Kuujjuaq n'avaient pas reçu leur carte d'électeur par la poste, mardi dernier, durant la période de vote par anticipation.

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

Une circonscription à la fois vaste et peu peuplée

La circonscription d’Ungava est la moins peuplée de la province, bien qu’elle soit la plus vaste. Avec une superficie de plus 850 000 kilomètres carrés, elle représente environ la moitié du territoire québécois.

L’électorat est réparti entre les résidents du Nunavik, représentant environ 8000 électeurs, et ceux de la région Eeyou Istchee/Baie James, plus au sud. Environ 21 000 électeurs sont dans cette deuxième région.

L'affiche à l'entrée de Lebel-sur-Quévillon.

Lebel-sur-Quévillon est la ville la plus au sud de la circonscription d'Ungava.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

On retrouve dans Ungava la plus grande proportion d’Autochtones de la province, soit près de 66 %. Deux groupes autochtones vivent dans la circonscription, à savoir les Cris et les Inuit, qui sont respectivement répartis principalement dans 9 et 14 villages.

Lors des élections générales de 2018, environ 31 % des 28 314 électeurs inscrits se sont rendus aux urnes, ce qui représentait le plus bas taux de participation de la province.

Avec des informations de Félix Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !