•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la campagne de vaccination contre la grippe dans la région

Une infirmière inocule un vaccin à un patient.

Près de 75 000 personnes ont reçu le vaccin contre la grippe l'an dernier dans Chaudière-Appalaches.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Il est maintenant possible de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la grippe dans la Capitale-Nationale et dans Chaudière-Appalaches. La vaccination débutera le 5 octobre.

La santé publique invite particulièrement les personnes ayant un problème de santé chronique, les personnes de 75 ans et plus, les femmes enceintes, les proches aidants et les travailleurs de la santé à se faire vacciner.

L'adjointe à la directrice de la santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches, Julie Lambert, espère que davantage de personnes se feront vacciner contre la grippe cette année, car la maladie risque de circuler un peu plus avec le retrait des mesures sanitaires.

On espère que les gens ont appris au regard de la vaccination, son efficacité, et à quel point c’est un élément sécuritaire pour se laisser convaincre de faire le pas et de venir recevoir une dose de vaccin, indique Julie Lambert.

L’an passé, près de 75 000 personnes ont reçu leur vaccin contre l’influenza sur le territoire du CISSS de Chaudière-Appalaches, soit une légère diminution par rapport à la moyenne annuelle.

« Ce n’était pas surprenant, car la [grippe] circulait moins et la campagne de vaccination a été plus courte, mais cette année on s’attend à un retour d’intérêt. On espère en vacciner tout autant. »

— Une citation de  Julie Lambert, adjointe à la directrice de la santé publique au CISSS de Chaudière-Appalaches

Cette année, le CISSS anticipe une hausse normale des cas de grippe. Il estime que la situation sera similaire à celle vécue avant la pandémie.

Le retour des cliniques à double vaccination

La vaccination contre la grippe sera, comme l’an dernier, déployée dans des cliniques de vaccination contre la COVID-19. Il sera donc possible de recevoir les deux vaccins en même temps.

La vaccination contre l’influenza sera également offerte dans les milieux de vie, tels que les CHSLD et les résidences pour aînés, et dans des pharmacies participantes.

C’était une stratégie gagnante. On veut rester accessible pour les gens qui veulent recevoir le vaccin, ajoute Julie Lambert.

La gestionnaire rappelle qu’il n’y a pas de contre-indications à recevoir les deux vaccins au même moment. Les manifestations post-vaccinales ne seront pas plus grandes, ajoute-t-elle.

Pour prendre un rendez-vous, la santé publique invite la population à se rendre sur la plateforme Clic Santé ou à procéder par voie téléphonique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !