•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour provinciale de l’Alberta veut mieux répondre aux besoins des Autochtones

La façade d'un bâtiment de la Cour provinciale en Alberta.

Le juge Derek Redman dit que mieux servir les Autochtones est maintenant une priorité de la Cour provinciale.

Photo : Radio-Canada / Lydia Neufeld

Radio-Canada

Après deux ans de travail, la Cour provinciale de l’Alberta dévoile les 20 mesures de son plan stratégique qui vise à améliorer ses services aux Autochtones.

Selon le juge en chef Derek Redman, la stratégie vise à ce que les juges et employés de la Cour provinciale aient une compréhension globale de l'histoire des Premières Nations, de leur héritage et de leurs lois. Il ajoute que des pratiques culturelles autochtones dans les salles d'audience seront également instaurées.

« Toutes les mesures ont été décidées avec l'appui de groupes et leaders autochtones. »

— Une citation de  Derek Redman, juge en chef de la Cour provinciale de l'Alberta

Ces mesures prévoient aussi la création de cours autochtones comme celle qui existe déjà à Calgary, ainsi que d'encadrer des Autochtones qui étudient le droit pour devenir avocats.

Il est essentiel de remédier au manque d’accès des Autochtones au système judiciaire et à leur surreprésentation dans les centres de détention, avant et après les procès, dit Derek Redman.

« Le système judiciaire de l’Alberta doit être attentif aux besoins des communautés autochtones et leurs membres. »

— Une citation de  Derek Redman, juge en chef de la Cour provinciale de l'Alberta

Des rencontres annuelles auront lieu avec les représentants des Traités numérotés 6, 7 et 8 ainsi que ceux de la Nation métisse de l’Alberta afin de continuellement nourrir les relations entre la cour provinciale et les Autochtones.

La direction de la Cour provinciale a passé les deux dernières années à écouter les membres de toutes les communautés autochtones de la province, et nous sommes prêts à mettre en pratique ce que nous avons entendu et appris, complète Derek Redman.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !