•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Paul Riopelle : des œuvres exposées pour la première fois au Canada

Plusieurs tableaux sont accrochés sur les murs de l'exposition.

Reportage de Valérie Cloutier sur les œuvres originales de Jean Paul Riopelle présentées à la Galerie Alexandre Motulsky Falardeau

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Alexandre Motulsky-Falardeau

La Galerie Alexandre Motulsky Falardeau, située sur la côte Dinan, à Québec présente plus d’une vingtaine d'œuvres originales de Jean Paul Riopelle, dont plusieurs exécutées au fusain, à l’acrylique, à la gouache, à l’encre ou au pastel.

L’exposition Jean Paul Riopelle : œuvres choisies 1962-1985 rassemble des tableaux qui n'avaient encore jamais été présentés au Canada jusqu’à présent. Pour Alexandre Motulsky Falardeau, c'est une fierté de les présenter dans sa galerie de Québec, surtout que Riopelle aurait eu 100 ans le 7 octobre 2023.

Les œuvres proviennent de la Galerie Pierre Matisse, qui est une galerie très importante dans les années 60 entre autres, à New York, qui représentait Riopelle.

Deux œuvres monumentales ornent les murs de la galerie. Le tableau Serge et Gauguin à la ficelle (1971) mesure quatre mètres de haut. L'artiste s’est inspiré d’un jeu inuit pour la création de cette série entre la fin des années 60 et dans les années 70.

« Serge et Gauguin à la ficelle » représente des ficelles entrelacées avec des teintes de couleurs.

Les jeux de ficelles sont une thématique récurrente dans les œuvres de Jean Paul Riopelle.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Alexandre Motulsky-Falardeau

Les visiteurs peuvent également observer l’un des rares collages de Riopelle dans l’œuvre Entre la rivière, un amas de lithographies au rendu coloré et aux formes abstraites.

« Entre la rivière » rassemble plusieurs collages colorés.

« Entre la rivière », un collage marouflé sur toile de 1967.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Alexandre Motulsky-Falardeau

« C’est exceptionnel d’avoir ces œuvres-là à Québec. C’est d’une rareté absolue. C’est quelque chose que je ne pense pas pouvoir représenter un jour ici. »

— Une citation de  Alexandre Motulsky Falardeau, galeriste

Parmi les œuvres choisies, une demi-douzaine de fusains habillent également les murs de l'exposition. Cette technique est largement utilisée par Riopelle dans les années 1975-1976.

Des fusains sont accrochés au mur.

Riopelle savait ajouter de la profondeur dans ses toiles sans utiliser aucune couleur.

Photo : Radio-Canada

L’exposition est prolongée jusqu’au 30 octobre, du jeudi au dimanche de 11 h à 17 h et du lundi au mercredi sur rendez-vous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !