•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pop Montréal s’empare de la métropole pour une 21e année 

Les quatre filles posent dans des tenues colorées devant un fond beige-vert.

Le festival Pop Montréal réserve au public plusieurs découvertes, comme The Linda Lindas, un quatuor de punk rock 100 % féminin de Los Angeles, dont les membres ont entre 12 et 18 ans.

Photo : Facebook/The Linda Lindas

Radio-Canada

Le 21e festival Pop Montréal débute officiellement mardi dans plusieurs salles de spectacle et endroits hétéroclites de la ville. Le directeur des opérations du festival, Eric Cazes, nous parle de certains de ses coups de cœur parmi la centaine d'artistes de la programmation. 

Fidèle à sa mission, le festival propose cette année un calendrier composé en majorité d’artistes de la relève. La programmation est ainsi remplie de nouveaux visages au côtésde noms plus connus, comme Martha Wainwright, Tortoise, Radio Radio et Lydia Képinski

Quand tu regardes une affiche de Pop Montréal, 85 % des noms sont des artistes émergents. C’est un festival de découvertes, rappelle Eric Cazes, qui souligne en premier lieu le passage du groupe de punk rock féminin The Linda Lindas.

The Linda Lindas : pas d’âge minimum pour le punk 

Difficile de trouver plus émergent que ce quatuor féminin de Los Angeles, qui a récemment fait ses débuts à la télévision américaine sur le plateau de Jimmy Kimmel. En effet, ses membres ont entre 12 et 18 ans. Après un microalbum lancé en 2020, le groupe a lancé son premier opus, Growing Up, plus tôt cette année. 

S’inscrivant dans la lignée des groupes de punk 100 % féminins issus du mouvement riot grrl, comme Bikini Kill, il est composé des guitaristes Bela Salazar (18 ans) et Lucia de la Garza (15 ans), de la bassiste Eloise Wong (14 ans) et de la batteuse Mila de la Garza (12 ans), qui se relaient toutes au micro pour chanter.

Le peu d’expérience des musiciennes est largement compensé par l’énergie qu’elles dégagent sur scène. Elles seront de passage au Théâtre Rialto le 29 septembre à 19 h 30, avec Sophia Bel et MBG en première partie. 

La douleur comme moteur de création pour Allison Russell

Autre coup de cœur d’Eric Cazes : la Montréalaise Allison Russell, dont le mélange d’americana, de folk et de musique roots fait de plus en plus jaser ici et à l’international. Si l’artiste a une longue feuille de route en tant que chanteuse et musicienne pour d’autres formations musicales, sa carrière solo en est encore à ses débuts, mais son entrée en scène a été fort remarquée.

Son premier opus Outside Child, lancé en 2021, lui a notamment valu trois nominations aux prix Grammy et a été sacré meilleur album de l’année le 14 septembre dernier aux prix Americana, à Nashville, aux États-Unis. 

L’album raconte la résilience de l’artiste par rapport à son enfance difficile. Née à Montréal d’une mère canado-écossaise schizophrène et d’un père grenadien qu’elle n’a jamais connu, Allison Russell a été en famille d’accueil les cinq premières années de sa vie. C’était avant de se retrouver sous le joug d’un beau-père décrit comme un suprémaciste blanc, qui l’a agressée sexuellement pendant une décennie. Elle a fui sa maison à l'âge de 15 ans, avant de déménager à Vancouver en 1998.

Elle présentera les chansons d’Outside Child le 28 septembre à 20 h au Théâtre Rialto, en compagnie de l’autrice-compositrice et DJ Magella. 

Plusieurs lancements d’album au programme 

Plusieurs artistes profiteront de leur passage à Pop Montréal pour lancer officiellement de nouveaux albums parus récemment. On pense notamment à Jonathan Personne, aventure solo de Jonathan Robert du groupe Corridor, qui présentera son troisième opus le 28 septembre à 20 h au Théâtre Fairmount. 

Lydia Képinski y sera le lendemain à 21 h pour présenter au public Depuis, son deuxième album, sorti en avril. 

Eric Cazes souligne de son côté le lancement de l’album Le soleil et la mer, du duo montréalais Bibi Club, composé d’Adèle Trottier-Rivard et de Nicolas Basque, guitariste de Plants et Animals. Pour décrire son style, le groupe explique sur sa page Bandcamp faire de la party music dans son salon.

Une parade dans le Mile-End avec Clerel et Maky Lavender 

Parmi les événements gratuits prévus cette année à Pop Montréal, on compte notamment une visite du quartier Mile-End tout en musique lors de La parade du Mile-End. 

Le public est invité à se rassembler au Théâtre Rialto le dimanche 2 octobre à compter de 15 h, avant de déambuler dans les rues de Montréal pour voir des concerts dans des lieux emblématiques du quartier. Au menu : le Yves Lambert Trio, le chanteur Clerel, la chanteuse Kroy, le duo rock Miels, le rappeur Maky Lavender et l’ensemble Donut Brass Band.

Rappelons par ailleurs que Bran Van 3000 donnera les deux derniers concerts de sa tournée célébrant les 25 ans de l’album Glee le 30 septembre et le 1er octobre au Club soda. La programmation complète de Pop Montréal est sur le site du festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !