•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina s’excuse d’avoir suspendu des drapeaux de vérité et réconciliation à l’envers

Un drapeau de vérité et de réconciliation hissé.

Ces drapeaux de vérité et réconciliation sont destinés à honorer les survivants des pensionnats pour Autochtones.

Photo : Radio-Canada / CBC News

Radio-Canada

La Ville de Regina s’excuse d’avoir hissé des drapeaux de vérité et réconciliation à l’envers sur le pont de la rue Albert.

Cette erreur survient à quelques jours de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, vendredi.

L’artiste saskatchewanais Blake Berglund a publié une vidéo des drapeaux inversés mardi matin sur Twitter. Il estime que cette situation relève de l’incompétence.

La Ville de Regina explique qu’il s’agit d’une erreur et que le tout a été corrigé. Elle ajoute qu’il est profondément irrespectueux de hisser des drapeaux à l’envers et s’excuse sincèrement à ceux qui auraient été blessés par la situation.

Pour sa part, le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) souligne que ces drapeaux sont destinés à honorer les survivants des pensionnats et les vies qui sont touchées par le système de pensionnats au Canada.

Chaque élément du drapeau a été choisi par les survivants et a une signification importante pour eux.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !