•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau rencontre des sinistrés à Port aux Basques

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey et le premier ministre du Canada Justin Trudeau constatent l'ampleur des dommages causés par la tempête post-tropicale Fiona à Port aux Basques, à Terre-Neuve, le mercredi 28 septembre.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey et le premier ministre du Canada Justin Trudeau constatent l'ampleur des dommages causés par la tempête post-tropicale Fiona à Port aux Basques, à Terre-Neuve.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Justin Trudeau a rencontré mercredi certains des résidents désemparés de Port aux Basques, à Terre-Neuve, tout en examinant de près une autre ville côtière dévastée en fin de semaine par la tempête post-tropicale Fiona.

Parmi les maisons effondrées et d'autres débris, le premier ministre a écouté certains habitants raconter leurs expériences déchirantes avec une tempête qui a produit une onde record et des vents violents atteignant 140 km/h ou plus.

Le premier ministre Justin Trudeau tente de réconforter Amy Osmond lors de sa visite à Port aux Basques à Terre-Neuve-et-Labrador, mercredi.

Le premier ministre Justin Trudeau tente de réconforter Amy Osmond lors de sa visite à Port aux Basques à Terre-Neuve-et-Labrador, mercredi.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Le premier ministre s'était rendu mardi à l'Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse pour constater les dommages de la tempête dans ces provinces.

T.-N.-L. annonce un programme d’aide de 30 M$

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Andrew Furey, de passage à Channel-Port aux Basques, annonce un programme d’aide financière de 30 millions de dollars pour aider les résidents touchés par le passage de la tempête Fiona.

M. Furey avait indiqué plus tôt cette semaine que la province travaillait à un programme d’aide provincial.

Andrew Furey.

Andrew Furey était à Channel-Port aux Basques mercredi et a annoncé les détails de son programme d'aide.

Photo : Radio-Canada

Les détails de celui-ci ont été annoncés mercredi.

  • 1000 $ pour les foyers évacués qui auront pu regagner leur résidence principale d’ici le 30 septembre;
  • 10 000 $ pour les foyers évacués qui n’auront pas pu regagner leur résidence principale d’ici le 30 septembre.

Ces chèques uniques permettront aux sinistrés de payer des dépenses comme le nettoyage des débris et des réparations à leur propriété. Ces sommes ne sont offertes qu'aux personnes victimes de dommages couvrant leur résidence principale, et ce, qu'elles soient assurées ou non.

Selon les plus récentes informations, 95 maisons ont été entièrement détruites dans la province.

Cinq cent mille dollars de plus sont prévus pour de l’aide immédiate et pour offrir du logement temporaire à ceux qui en auraient besoin. Ce fonds est administré par la Croix-Rouge canadienne.

Un autre montant de 500 000 $ est réservé aux résidents des communautés les plus touchées dans le sud-ouest de Terre-Neuve, selon leurs besoins individuels.

Enfin, 25 millions de dollars seront distribués dans les communautés pour qu’elles reconstruisent les bâtiments et les infrastructures détruits.

La dévastation vécue par les Terre-Neuviens et les Labradoriens est inimaginable. Les répercussions sont profondes, et les familles, les collectivités, les entreprises et les organismes sans but lucratif doivent recoller les morceaux, indique M. Furey dans un communiqué de presse.

Les personnes qui ont besoin de cette aide doivent s’inscrire auprès de la Croix-Rouge canadienne en composant le 1 800 863-6582 ou en visitant le centre de réchauffement de la Croix-Rouge à Channel-Port aux Basques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !