•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mohamed Aagab, de Campbellton, épate et surprend le monde de la course

Coureur en tenue athlétique seul sur une route en pavée

Mohamed Aagab a terminé le demi-marathon de Montréal en 2e place, à seulement 14 secondes du gagnant.

Photo : gracieuseté Mohamed Aagab

Mohamed Aagab a terminé deuxième dans la catégorie du demi-marathon présenté dimanche dernier dans le cadre du Marathon de Montréal.

Mohamed Aagab est venu pour la première fois au Canada en 2018, pour vivre une expérience sportive et culturelle, dit-il. Il a fini par s'installer à Saint-Léonard, une petite ville de nord-ouest du Nouveau-Brunswick, avant de s'installer récemment à Campbellton pour le travail.

Il n'a pas participé à beaucoup de compétitions cet été. Pourtant, il a terminé deuxième au demi-marathon de Montréal.

Je me suis repris en courant le demi-marathon de Saint-François de Madawaska au début du mois de septembre en un peu plus d'une heure et 5 minutes. La semaine suivante, j’ai participé au championnat national de 5 kilomètres sur route. Dimanche dernier, je suis allé à Montréal pour participer au demi-marathon. Mon objectif est de courir le marathon dans un temps entre 2 heures 14 minutes et 2 heures 16 minutes dit-il.

Il a complété sa course en 14 min 39.

Du Maroc au Canada

Avant de s'établir au pays, Mohamed Aagab s’est distingué dans son pays natal, le Maroc, avant de venir au Canada.

Plus jeune, je faisais partie d’un club d’athlétisme dans mon pays. J’ai fait du cross-country scolaire avant de commencer la course sur route. J’ai pu voyager en Europe pour courir. À un certain moment, j’ai même essayé le triathlon, mais c’était difficile de s'entraîner.

À son arrivée au Canada en 2018 , Mohamed Aagab a voulu poursuivre la course. Il a remporté, le marathon de Québec, rien de moins.

C’était sa première épreuve de 42 kilomètres à vie.

Je me rappelle que le temps était froid et qu’un bénévole m’avait prêté un jacket pour la course se rappelle-t-il en riant.

Maintenant, Mohamed Aagab est plus habitué à courir sous la pluie ou dans la neige et le froid, des conditions d'entraînement très différentes entre le Canada et le Maroc.

Résultats récents :

5 septembre : demi-marathon de Saint-François de Madawaska en 1 heure 05 min 40 sec;

10 septembre : 5 km sur route, Championnat canadiens à Moncton en 14 min 39 sec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !