•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’école Évangéline sera inutilisable pour longtemps, la CSLF cherche une solution

Débris dans une classe sans toit.

Une salle de classe de l'École Évangéline éventrée lors du passage de Fiona à Abram-Village à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Karine Bastien

Radio-Canada

La Commission scolaire de langue française de l’Île-du-Prince-Édouard (CSLF) est à la recherche d’une solution pour héberger les élèves de l’école Évangéline d’Abram Village, lourdement endommagée par la tempête Fiona.

Pas de question à ce point ici que les élèves vont retourner. Il y aura un milieu pour fournir de l'éducation, mais ce ne sera pas à l'école Évangéline, indique le directeur général de la CSLF, Gilles Arsenault.

Il explique que la commission scolaire est à la recherche de locaux temporaires qui pourraient accommoder les 220 élèves de l’école. Rien n’est encore déterminé, mais la CSLF examine la possibilité d’installer des classes dans des bureaux d’organismes communautaires de la région ou même dans d’autres écoles francophones à proximité.

Idéalement, les élèves seraient regroupés par année scolaire, souhaite M. Arsenault.

Gilles Arsenault.

Gilles Arsenault, directeur général de la CSLF, explique que les élèves pourraient ne pas regagner l'école Évangéline avant un bon moment.

Photo : Radio-Canada

Le centre de la petite enfance de l’école a pour sa part trouvé refuge près des bureaux du Centre de ressources familiales Cap enfants.

Des employés d’organismes communautaires et de la commission scolaire qui œuvrent dans l'école pourraient travailler dans les locaux d’autres organismes ou à la maison, en télétravail.

La bibliothèque sera pour sa part fermée pour une période indéterminée.

Des dommages importants

Le toit de l’école s’est envolé en grande partie au passage de la tempête post-tropicale Fiona. La partie est de l’école est la plus touchée.

École et débris.

La partie est de l'école Évangéline est lourdement endommagée.

Photo : Radio-Canada

« Les dégâts sont pas mal graves. »

— Une citation de  Gilles Arsenault, directeur général de la CSLF

La CSLF attend les rapports d’évaluation pour déterminer ce qui pourra être réparé.

Étrangement, le passage de Fiona pourrait forcer l’accélération des travaux du nouveau Centre scolaire communautaire Évangéline, qui devaient commencer en 2023.

Mais Gilles Arseneault reste prudent.

On ne sait pas à ce moment-ci, on attend les rapports d'évaluations, indique le directeur général.

Ailleurs à l’Île-du-Prince-Édouard, les écoles seront fermées pour le reste de la semaine.

Les autres écoles de la CSLF ont été épargnées, mais un système de ventilation de l’École-sur-Mer a été endommagé. Cela n'affectera pas le retour en classe des élèves.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !