•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents jugent inabordable le prix d’entrée à The Leaf

Une maquette de l'attraction horticole The Leaf dans le parc Assiniboine à Winnipeg.

The Leaf devait initialement être terminée à la fin de 2020, mais cette date a été repoussée à 2021. Elle est maintenant fixée à la fin de 2022.

Photo : Assiniboine Park Conservancy

Radio-Canada

La nouvelle attraction horticole de Winnipeg, The Leaf, est sur le point d'ouvrir ses portes et d'offrir une évasion tropicale. Or, certains craignent que les frais d'entrée empêchent plusieurs personnes d'y aller.

Beaucoup d'entre nous ne peuvent pas se permettre d'aller dans le sud en hiver, alors c'est vraiment décevant qu'il y ait un obstacle financier pour profiter de cette attraction, affirme Molly McCracken, membre du groupe citoyen No User Fees at Diversity Gardens (Pas de frais aux Jardins de la diversité).

The Leaf comprendra des arbres et des plantes de différentes régions du globe, ainsi qu'un jardin de papillons et une chute d'eau de six étages. Cette nouvelle attraction intérieure sera située au sud-est du parc Assiniboine.

Elle devait initialement être terminée à la fin de 2020, mais sa date d'ouverture a été repoussée à 2021 avant d’être maintenant fixée à fin 2022.

Récemment, le prix d'entrée a été annoncé. Il variera de 8,50 $ pour les enfants âgés de 3 à 17 ans à 15,50 $ pour les 18-59 ans. Les personnes âgées de 60 ans et plus paieront 13,50 $.

Ce modèle est vraiment basé sur l'attraction des touristes. Il y a le mot diversité, et la diversité signifie d'inclure de multiples personnes d'origines diverses, y compris des personnes qui ont des revenus différents, déplore Mme McCracken.

Molly McCracken, dans une entrevue à Winnipeg.

Molly McCracken est membre d'un groupe qui milite pour la gratuité intégrale aux Jardins de la diversité canadienne à Winnipeg. (archives)

Photo : Radio-Canada / Fernand Détillieux

L'ensemble du projet des Jardins de la diversité canadienne comprend aussi six jardins à l'extérieur de The Leaf. Ils ont ouvert en juillet 2021 et leur accès est gratuit.

Molly McCracken soutient que 75 millions de dollars de fonds publics ont servi à construire The Leaf, qui est d'une valeur de 130 millions de dollars.

Les activités de The Leaf et de l'ensemble des Jardins de la diversité canadienne sont aussi financées annuellement par la Ville de Winnipeg, fait-elle valoir.

Mme McCracken comprend que ce lieu a besoin de fonds pour assurer sa programmation, mais elle estime qu'il doit y avoir d'autres options créatives avant de faire payer le public.

À l'avenir, nos dirigeants doivent s'assurer que les installations que nous construisons avec les fonds publics doivent être accessibles pour les gens qui vivent ici, sans barrières financières, lance-t-elle, proposant une consultation publique avec les citoyens.

Image conceptuelle d'une des nouvelles expositions qui seront construites au parc Assiniboine, à Winnipeg.

Des plantes tropicales seront dans le hall intérieur des Jardins de la diversité canadienne au parc Assiniboine

Photo : Assiniboine Park Conservancy

Une tarification justifiée

Afin de reconstruire et de soutenir le parc Assiniboine pour la prochaine génération, un équilibre doit être trouvé entre l'accès gratuit et l'accès payant aux attractions soutient la porte-parole du Assiniboine Park Conservancy, l'organisme non lucratif qui gère les activités du parc Assiniboine, Laura Cabak.

Ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que le zoo Assiniboine était au bord de la fermeture. Il ne respectait pas les normes en matière de bien-être animal. Certaines de ses parties tombaient littéralement en ruine. Le modèle d'entrée gratuite qui était en place n'était pas viable.

L'entrée au zoo ouvert en 1904 était gratuite jusqu'en 1993. Le tarif oscille maintenant entre 12,25 $ à 21,75 $.

Les recettes provenant des attractions payantes telles que le zoo et The Leaf permettent d'offrir un accès gratuit aux espaces verts publics et aux programmes dans l'ensemble du parc, explique Mme Cabak.

De nombreuses recherches ont été menées pour que les tarifs d'entrée soient conformes à ceux d'attractions similaires, ajoute-t-elle.

Nous savons que cela ne signifie toujours pas qu'ils sont abordables pour tout le monde. Il y a beaucoup de besoins dans notre communauté.

Le Assiniboine Park Conservancy envisage de mettre en place des programmes gratuits à The Leaf pour les personnes âgées. Des journées où les droits d'entrée seraient à prix réduit pourraient aussi être mises en place à l'avenir, informe-t-elle.

Avec les informations de Darren Bernhardt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !