•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Semaine de la vérité et de la réconciliation soulignée au Manitoba

Des membres de la Nation dakota Canupawakpa ont organisé une marche en l'honneur des survivants des pensionnats pour marquer le début de la Semaine de la vérité et de la réconciliation, le 26 septembre 2022.

Des membres de la Nation dakota Canupawakpa ont organisé une marche en l'honneur des survivants des pensionnats pour marquer le début de la Semaine de la vérité et de la réconciliation, le 26 septembre 2022.

Photo : Radio-Canada / Chelsea Kemp

Radio-Canada

La Semaine de la vérité et de la réconciliation est en cours au Canada, et plusieurs événements se déroulent au Manitoba pour commémorer les enfants disparus dans les pensionnats pour Autochtones et les survivants.

Depuis lundi, et ce, jusqu'à vendredi, le Centre national de vérité et de réconciliation offre un programme pédagogique gratuit aux élèves de la 1re à la 12e année.

Selon le bibliothécaire associé à la réconciliation de l'Université de Victoria, Ry Moran, cette semaine est importante pour explorer l'histoire du Canada et celle des droits de la personne.

On a une histoire difficile. Les Autochtones ont beaucoup de blessures. C'était horrible. C'est une occasion de se souvenir, mais aussi de se dire que ces mauvais effets ne se reproduiront pas dans le futur, a-t-il dit en entrevue au Téléjournal Manitoba.

Les reportages présentés par le Centre national de vérité et de réconciliation seront tous projetés vendredi, à 11  h, au grand public, durant la Journée nationale de vérité et de réconciliation, le 30 septembre, au Musée des beaux-arts de Winnipeg.

Dans l'après-midi aura lieu le lancement d'un livre sur l'histoire du système des pensionnats pour Autochtones.

Du 30 septembre au 2 octobre, le Musée du Manitoba, à Winnipeg, propose les Journées du chandail orange. Il offrira une programmation consacrée à l’histoire des pensionnats et à la Commission de vérité et réconciliation dans les galeries du Musée.

Toujours le 30 septembre, à La Fourche, se tiendront une cérémonie du calumet, une marche des survivants et un pow-wow. Ces activités sont organisées par le Centre de guérison Wa-Say, à compter de 10 h. À 13 h commencera un pow-wow au Centre des congrès RBC.

Le Centre Ma Mawi Wi Chi Itata propose pour sa part un événement destiné aux jeunes de 10 h 50 à 13 h en présence d'aînés. Au programme : feu sacré, enseignements et festin.

D'autres activités pour souligner la Semaine de la vérité et de la réconciliation

À Brandon, au Centre de découverte Riverbank, les activités de la Semaine de la vérité et de la réconciliation se sont amorcées mardi avec la cérémonie du lever du soleil.

Le thème de la décolonisation sera exploré mercredi avec le public, tandis que, jeudi, le Centre offrira des enseignements à des élèves. Vendredi, ces derniers sont invités à recevoir des enseignements sur ce que représente la vérité et la réconciliation ainsi qu'à participer à une marche jusqu’au terrain de l'ancien pensionnat de Brandon.

Le 29 septembre, le Musée de Saint-Boniface propose une cérémonie de remise de bols d'argile, faits à la main et légèrement émaillés, à 18 h.

Les bols seront remis à 250 femmes autochtones. En échange, l'artiste Tracy Charette Fehr tissera leur nom sur une toile. Le but de l'œuvre est d'évoquer les contributions des femmes métisses à la création, au renforcement et à la pérennité de la nation métisse, indique le Musée de Saint-Boniface sur son site Internet.

Avec des informations de Patrick Foucault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !